Valérie Pécresse demande aux Franciliens de se faire massivement dépister après les fêtes

SWIGG
Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France.
Crédit: Commons Wikimedia - Georges Biard

7 décembre 2020 à 13h30 par Bertrand Loppin

Valérie Pécresse veut éviter à tout prix une troisième vague de contamination. La présidente de la région demande aux Franciliens de se faire massivement dépister après les fêtes. Elle craint un effet « Thanksgiving ».

Valérie Pécresse est inquiète. Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grand pas, elle craint que les regroupements familiaux qui vont se dérouler à cette occasion soient le moteur de nouvelles contaminations. Pour justifier ses inquiétudes, elle s’appuie sur ce qu’elle appelle l’effet « Thanksgiving ». Aux Etats-Unis, après cette fête traditionnelle, une reprise notable de l’épidémie de Covid-19 a été constatée. 

Pour éviter un tel phénomène, la présidente de la région vient de lancer un appel aux Franciliens. Elle leur demande de se faire dépister massivement après les fêtes. Elle souhaite ainsi éviter une flambée de contaminations et met en garde contre l’éventualité d'une troisième vague. Valérie Pécresse insiste particulièrement sur le cas des jeunes. Elle prône un dépistage massif de cette partie de la population, surtout avant la réouverture des établissements d'enseignement supérieur.

Afin que tout le monde puisse se faire tester, elle rappelle que la région Ile-de-France a mis en place plusieurs centres de dépistage dans les gares. D'autres seront également présents dans les grands centres commerciaux jusqu’à fin janvier. 

I