Val-d’Oise : inquiétude autour d'une possible contamination des sols au plomb

4 mars 2019 à 10h20 par Mikaà«l Livret

L'Agence régionale de santé de l'Ile-de-France vient de renforcer son dispositif sanitaire sur les anciennes plaines d'épandage de Pierrelaye-Bessancourt. Onze communes du Val-d'Oise et des Yvelines seraient concernées.

SWIGG
Crédit: Common Wikimédia

Onze communes potentiellement touchées. L’inquiétude des autorités sanitaires est prise très au sérieux dans le secteur des anciennes plaines d’épandage de Pierrelaye-Bessancourt. Des concentrations de plomb, supérieures aux normes en vigueurs y auraient été détectées.

Onze communes sont ainsi situées dans un périmètre délimité entre le nord des Yvelines et le sud du Val-d’Oise : Beauchamp, Bessancourt, Frépillon, Herblay-sur-Seine, La Frette-sur-Seine, Méry-sur-Oise, Pierrelaye, Saint-Ouen l’Aumône, et dans une moindre mesure Montigny-lès-Cormeilles, Taverny, Eragny, Achères et de Carrières-sous-Poissy-Triel-sur-Seine)

Des courriers seront envoyés aux praticiens du secteur

Une contamination au plomb peut donner entrainer un risque de saturnisme chez les enfants. Le dispositif d’incitation au dépistage de la population, mise en place par l’ARS de l’Ile-de-France, est ainsi renforcé. Des courriers seront envoyés prochainement aux praticiens du secteur pour sensibiliser leurs patients. Un dépistage qui est pris en charge à 100 % par la sécurité sociale pour les femmes enceintes et les enfants.

Depuis les premières recommandations de l’ARS en octobre dernier, seuls deux cas d’intoxication au plomb ont été détectés, tous deux à Carrières-sous-Poissy (Yvelines), dont un cas de saturnisme infantile.

I