Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Un plan pour les étudiants

24 août 2017 à 18h46 Par Bertrand Loppin

Edouard Philippe promet un plan étudiant. Il comportera un volet « réussite étudiante » et un volet « pouvoir d'achat ». Quelques mesures ont été annoncées aujourd’hui par la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal.

Après la baisse des APL, après l’annonce par L’UNEF de la hausse du coût de la vie étudiante, Edouard Philippe a pris les devants. Ce jeudi, le premier ministre a annoncé que la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, est en train de préparer ce plan avec les organisations syndicales et les universités. Elle rencontrera dès le début de la semaine prochaine un certain nombre d'organisations. Ce plan comprendra deux axes : un volet consacré à la réussite étudiante, et un autre sur le pouvoir d’achat des étudiants.

Sur le thème de la réussite étudiante, les acteurs de l'Éducation ont déjà entamé en juillet une vaste concertation sur l'entrée à l'université. Cette concertation va durer jusqu'à fin octobre. L’objectif est de réduire le taux d'échec des étudiants qui rentrent dans le système de la licence générale. Seuls 40% bouclent leur licence, un cycle de trois ans, en trois ou quatre années. Autre objectif : mettre fin au tirage au sort dans les filières non sélectives où les demandes d'inscription en première année dépassent les capacités d'accueil.

Le premier ministre a précisé qu’Il s'agit de mieux éclairer les étudiants pour qu'ils puissent réussir. Ainsi, pour rejoindre une formation, il faudra avoir un certain nombre de compétences pré-requises. Les syndicats étudiants sont réservés face à ces pré-requis. Pour eux, ils pourraient cacher une forme de sélection déguisée. De son côté, la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal, dément et déclare qu’il n’y aura pas de sélection déguisée. Si l’étudiant ne répond pas aux pré-requis demandés, il aura la possibilité de suivre une formation complémentaire pour préparer son entrée dans une filière.

Sur le thème du pouvoir d’achat étudiant, pour cette année 2017, il n’y aura pas d’augmentation des droits d’inscriptions. Les loyers du Crous et le prix du ticket de resto U seront figés. Ensuite, l’objectif sera de réduire le coût de la rentrée universitaire en 2018. Le gouvernement va engager la construction de 60 000 logements étudiants supplémentaires. Pour les étudiants contraints de louer un logement, le gouvernement souhaite améliorer le dispositif de garantie de caution. Il est également envisagé un changement de régime des étudiants auprès de la Sécurité sociale. La cotisation pourrait être diminuée. Les étudiants pourraient bénéficier du régime général de la Sécu.