Insolite

Un homme tué par le piège anti-cambriolage qu’il avait lui-même inventé

02 décembre 2019 à 16h30 Par A.L.
Photo d'illustration - Le sexagénaire n'a malheureusement pas survécu à ses blessures causées par le piège anti-cambriolage qu'il avait mis en place.
Crédit photo : Pixabay

Ronald Cyr, un Américain âgé de 65 ans, est décédé des suites d'un dispositif conçu par lui-même pour faire en sorte qu'une arme soit prête à tirer si quelqu'un tentait d'entrer par effraction chez lui.

Triste sort pour Ronald Cyr, un Américain âgé de 65 ans. Comme le rapporte la police relayée par nos confrères de The Guardian US, ce sexagénaire originaire du Maine, est décédé à cause d'un dispositif anti-cambriolage qu'il avait lui-même inventé. En effet, dans la crainte qu'un voleur n'entre par effraction dans sa propriété, l'homme avait imaginé un système permettant de neutraliser d'éventuels malfaiteurs grâce à une arme prête à tirer. Malheureusement, la victime a semble-t-il actionné le piège qui s'est retourné contre lui. Après avoir été blessé par balle, Ronald Cyr est tout de même parvenu à appeler la police. En vain. Cet habitant de la ville de Van Buren n'a pas survécu à ses blessures malgré l'intervention des secours.

Plusieurs dispositifs anti-cambriolage

En arrivant sur les lieux, la police a remarqué d'autres pièges installés par le sexagénaire. Des pièges qui ont été désamorcé par des experts en explosifs dépêchés sur place. Face à ces systèmes jugés très dangereux, les forces de l'ordre ont décidé d'avertir la population des risques encourus avec de tels engins dans une maison.

L'an dernier, un habitant de l’Illinois a trouvé la mort alors qu'il poussait simplement la porte de la grange d'un voisin et ami. Un piège relié à une arme à feu s’était enclenché.