Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Tinder : l’application de rencontres va mettre en place un bouton d’urgence !

24 janvier 2020 à 10h22 Par Armelle R
La police pourra être contactée rapidement avec la localisation de la victime fournie par l'application.
Crédit photo : Pixabay

En cas de problème lors de la rencontre avec un match, les utilisateurs pourront appuyer sur ce bouton pour alerter les autorités.

Après le scandale de « Uber Is Over » où des clientes se sont plaintes de harcèlements et d’agressions sexuelles, les applications américaines investissent dans des fonctionnalités de sécurité. Tinder a pris des parts dans l’entreprise NoonLight. Cette entreprise est spécialisée dans le suivi de localisation et de sécurité personnelle. 

En effet, Tinder, qui fait partie de la société MatchGroup, aurait demandé à ajouter dans son appli de rencontres un bouton « Panic », d’après le Wall Street Journal. En cas de problème lors d’un date avec un match, les utilisateurs pourront alerter les autorités. Il faudra renseigner au préalable l’identité de la personne qu’on rencontre et ensuite la date et l’heure du rencard.

La personne qui appuie sur le bouton sera alors géolocalisée et en contact avec NoonLight qui évaluera l’urgence de la situation. La police pourrait donc être contactée dans la foulée pour venir en aide à l’utilisateur en détresse. NoonLight fournira alors aux forces de l’ordre la localisation.

C'est une bonne idée pour lutter contre les agressions liées aux nouvelles technologies et aux applications. Le dernier exemple en date c’est le scandale Uber. Plus de 6 000 agressions sexuelles ont été enregistrées via l’application de VTC. Depuis, les utilisateurs d’applications commencent à se méfier. Le bouton « Panic » pourrait donc les rassurer. Cette fonctionnalité sera d’abord mise en place aux Etats-Unis et va s’étendre aux applications de tout MatchGroup à savoir : Meetic, Badoo et Okcupid.