Tatouages : des résultats « alarmants » pour la plupart des encres, selon l’UFC-Que Choisir

SWIGG
La plupart des encres utilisées pour tatouer seraient dangereuses pour la santé, selon l'UFC-Que Cho
Crédit: Pexels

18 février 2021 à 8h30 par Virgil Bauchaud

Trois quarts des encres utilisées en France pour les tatouages sont dangereuses pour la santé. C'est la conclusion d'un rapport de l'UFC-Que Choisir, qui saisit la répression des fraudes.

C’est la douche froide pour les tatoués. L’UFC-Que Choisir s’est penchée sur les encres utilisées pour tatouer les Français. Et les résultats sont « alarmants », prévient l’association de consommateurs qui a passé au crible une vingtaine d’encres. Il en ressort que trois quarts des produits les plus utilisés en France représentent un risque important pour la santé.

Pour faire simple, seulement cinq encres cochent toutes les cases des normes sur les limites des substances. L’UFC-Que Choisir pointe du doigt des colorants interdits et des substances cancérogènes : isothiazolinones, hydrocarbures aromatiques polycycliques et autres amines aromatiques. Autant de composants injectés dans le corps au moment du tatouage.

L’association vient de saisir la répression des fraudes et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, avec pour but de faire retirer du marché les produits dans son viseur.

I