Santé : plus on se couche tard, plus on meurt tôt…

Pixabay
18 avril 2018
Par Bertrand Loppin
Selon une étude britannique, se coucher tard aurait des conséquences néfastes sur notre santé. L’espérance de vie diminuerait de 10% chez les personnes qui s’endorment à une heure tardive par rapport à celles qui s’endorment de bonne heure.

Vous aimez faire la fête la nuit, vous trainez devant votre télé ou surfer sur le net sur votre ordi passé minuit, vous adorez taper la discute avec des potes et des copines jusqu’à point d ‘heure, autant vous le dire, c’est très mal parti pour vous… Selon une étude qui vient d’être publiée par le journal spécialisé « Chronobiology International » ce type de comportement est néfaste pour votre santé et pire pour votre espérance de vie…

Cette étude a été réalisée par des chercheurs de l’université de Surrey en Grande Bretagne. Ils ont étudié une population de 500 000 personnes âgées de 38 à 73 ans qu’il ont classé en différentes catégories : « couche-tôt », « personne plutôt du matin », « personne plutôt du soir mais aussi « couche-tard ». Ils on suivi ces personnes pendant une durée de six ans et demi. Conclusion, les noctambules ont un risque de décès 10% plus élevé que celui des couches tôt, indépendamment de leur durée de sommeil.

Les chercheurs ont aussi établi que les couche-tard ont deux fois plus de risques de développer des troubles psychologiques que ceux qui se déclarent être du matin. Les couche-tard ont également plus de risques de développer du diabète (30 %), des troubles neurologiques (25 %), gastro-intestinaux (23 %) et respiratoires (22 %) que les couche-tôt.

Si vous êtes couche-tard, changer vos habitudes ne serait pas la bonne solution. Nous sommes conditionnées par notre horloge biologique interne. Cette surmortalité des couches-tard seraient provoqués par un décalage entre leur horloge biologique interne et les impératifs de leur vie quotidienne. Vous couchez plus tôt ne ferait donc qu’empirer la situation. La clef serait d’écouter le tempo votre horloge biologique interne et d‘organiser votre vie en conséquence, autant dire que ce n’est pas gagné d’avance…