Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Artistes

Roméo Elvis : son énorme coup de gueule contre les jeunes qui ne respectent pas le confinement (photo)

30 mars 2020 à 18h30 Par A.L.
Roméo Elvis était très en colère.
Crédit photo : Barclay

« C’est la honte ». Telle a été la réaction du rappeur Roméo Elvis lorsqu’il a appris que 44% des jeunes de 18 à 21 ans ne respectaient pas le confinement. Le frère d’Angèle a poussé un énorme coup de gueule sur Instagram.

Ce dimanche 29 mars, le sang de Roméo Elvis n’a fait qu’un tour. En effet, le rappeur belge a appris avec stupeur dans un article de la RTBF que 44% des jeunes Belges de 18 à 21 ans ne respectaient pas le confinement. "Il y en a forcément parmi eux qui regardent cette story. Alors si tu fais partie de ces 44%, sache que j'ai pitié de toi. Sache que c'est la honte. Sache que tu pisses directement sur la Belgique en suivant tes propres envies. Vraiment, ça me dépasse. Vous êtes trop jeunes à 21 ans pour comprendre ? Vraiment ?", a alors lâché l’interprète de Soleil.

"Arrêtez de penser qu'à votre gueule"

"La honte. Arrêtez de penser qu’à votre gueule svp les amis, c’est pitoyable de voir autant de jeunes s’en battre les couilles pendant que leur grand-mère est peut-être en train de contracter le virus. 18-21 ans, c’est-à-dire des étudiants, des gens en bonne santé, des gens capables de respecter le confinement sans prendre de risque pour leur santé. Des jeunes qui peuvent geeker, s’instruire, jouir d’une technologie. Invraisemblable", a-t-il continué très remonté, avant de diffuser la capture d’une conversation avec l’un de ses proches contaminé par le virus. "C’est pas drôle du tout. C’est pas une grippe. Cette nuit, j’ai cru que j’allais crever, j’ai dû aller m’asseoir dans la douche pour faire tomber la température. C’est badant à mort", a en effet écrit l'ami du rappeur.

Une situation que Roméo Elvis a voulu commenter ensuite. "Le gars a 27 ans et fait 10 heures de sport/semaine et il a le coronavirus. J’arrête d’angoisser tout le monde. Moi-même ça me fait pas plaisir de faire ça mais quand tu vois l’évolution du virus et la réaction égoïste de ces jeunes belges…". Au moins, ça a le mérite d’être clair !