Rixes : 80% des bandes rivales dans la région selon la police

SWIGG
Deux personnes sont mortes dans des rixes en Essonne l'année dernière.
Crédit: Common Wikimedia

24 février 2021 à 12h00 par Lucas Pierre

Sur la totalité des rixes en France, près de 80% ont lieu en Ile-de-France, selon la Direction générale de la police nationale. Le département de l'Essonne connaît notamment une forte hausse de ce type d'affrontements.

C’est un chiffre qui fait froid dans le dos. Au moins 80% des bandes rivales violentes se trouveraient dans notre région, en Ile-de-France, selon la Direction générale de la police nationale (DGPN) auprès de Franceinfo. Au total, ce sont près de 70 bandes qui se trouvent en région parisienne.

L’Ile-de-France connaît donc la plus importante concentrations de bandes rivales violentes dans le pays. En 2020, à l’échelle nationale, les bagarres entre ces bandes ont augmenté de 24% avec 357 affrontements. Les mineurs sont d’ailleurs fortement concernés. 70% de ces affrontements impliquent des jeunes de moins de 18 ans.

Près de 100 rixes en Essonne l’année dernière

Dans le département, deux personnes ont perdu la vie en 2020, à Massy et à Draveil, dans le cadre d’affrontements entre bandes rivales. Sur Franceinfo, le préfet affirme que « les rixes entre bandes ont augmenté à la fois en nombre, en intensité et en gravité » avec 91 affrontements l’année dernière contre 56 en 2019.

I