Retour dans les salles de spectacle : des tests bientôt menés à Paris

SWIGG
Un protocole sanitaire est à l'étude avec l'AP-HP.
Crédit: Pixabay

26 janvier 2021 à 9h30 par Mikaël Livret

Ces expériences scientifiques devront déterminer si les salles de spectacle sont des zones à risque dans la transmission du virus.

Est-ce la lumière au bout du tunnel pour l'industrie du spectacle ? Les deux syndicats du Prodiss et du SMA (Syndicat des Musiques Actuelles), en association avec l'Assistance publique de Paris et l'Inserm (L'Institut national de la santé et de la recherche médicale), planchent actuellement sur l'organisation de concerts-tests dès le mois de février : un one-man-show à la Cigale à Paris (900 places) et deux concerts devant 2 000 spectateurs à Marseille. C'est cette semaine que devrait être défini le calendrier et le protocole en accord avec l'AP-HP.

De plus en plus de concert-tests sont organisés en Europe pour étudier la propagation du virus dans les salles de spectacles. Des expériences "lives" menées notamment à Leipzig et à Barcelone, devant 500 à 1 500 spectateurs, ont déjà été des succès aussi. À Barcelone, par exemple, des tests antigéniques négatifs étaient obligatoires à l’entrée avec masque FFp2 pour tous les participants. Huit jours plus tard, aucun n’avait contracté le virus.

Pour l'heure, aucune autre précision n'a été donnée pour les spectateurs qui souhaitent participer à l'expérience parisienne ou marseillaise.

I