Prolongement du RER E : du retard pour l’arrivée à La Défense et à Nanterre

SWIGG
Le prolongement du RER E à l'ouest prend du retard.
Crédit: Commons Wikimedia

22 décembre 2020 à 12h30 par Bertrand Loppin

Le RER E s'étend dans l'ouest parisien. Son arrivée à La Défense et à Nanterre était prévue pour 2022. Finalement, la mise en service est repoussée à mi 2023. En cause, l'arrêt du chantier provoqué par la pandémie de covid-19.

Les travaux sont encours depuis plusieurs mois, mais ils ont pris du retard. Le RER E va se prolonger vers l’ouest parisien. La Ligne qui s’arrête actuellement à Haussmann Saint-Lazare est prolongée vers Nanterre via Porte Maillot et La Défense. Initialement, la mise en service de ce nouveau tronçon était prévue pour fin 2022. Mais entre-temps, le covid-19 est venu perturber le bon déroulement du chantier. Ce dernier a été arrêté entre le 16 mars et fin avril dernier. Résultat : la SNCF vient d‘annoncer que l’arrivée du RER E à La Défense et Nanterre est repoussé à mi 2023.

 

Si le tunnelier a rattrapé son retard, il n’en n’est rien pour les autres aménagements qui sont nécessaires pour les création des gares de Porte Maillot et Nanterre. L’immense gare de La Défense installée sous le CNIT est toujours en cours de creusement. Enfin, d‘importants travaux sont à réaliser pour les installations technique qui permettront de faire rouler des rames de manière semi-automatique à 120 km/h. A terme, le RER sera prolongé e 55 km jusqu’à Mantes-la-Jolie via Poissy dans les Yvelines. Pour le moment, la mise en service est toujours annoncée pour 2024, mais là encore, l’impact de la crise sanitaire pourrait bien remettre en question cette échéance.

 

I