Paris : un agent d’entretien licencié après une photo postée sur Twitter

14 janvier 2020 à 7h48 par Mikaël Livret

Il avait été photographié, endormi en pleine rue à Paris. Un agent de propreté, licencié depuis pour faute grave, attaque son ex employeur aux prudhommes de Créteil ce mardi.

SWIGG
Il avait pris une pause, selon lui.
Crédit: Capture d'écran Twitter - @MenardVronique1

Il évoque une simple pause. La photo, prise le 12 septembre 2018, dans une rue du cœur de Paris a eu des conséquences sur la vie d’Adama Cissé. Sur ce cliché, posté sur le réseau social Twitter, on distingue un employé de propreté, identifiable à sa tenue verte et chasuble jaune, allongé sur le rebord d'une vitrine. Visiblement assoupi, il est pieds nus, ses chaussures de travail posées à côté de lui, détail Le Parisien.

Quelques semaines après la publication de cette photo, cet employé a été licencié pour faute grave. Ce Francilien de 37 ans était salarié en CDI depuis 2011 dans le secteur de la propreté à Paris. Depuis 2015, il travaillait pour la société Polysotis, filiale du groupe Derichebourg, dont le siège est à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne).

Désormais en situation de précarité, cet habitant de Gagny (Seine-Saint-Denis) qui évoque une simple pause, a saisi les prud'hommes. L’audience se tient se mardi 14 janvier à Créteil.