Non respect de la loi anti-tabac : deux bars parisiens condamnés

26 décembre 2017 à 12h21 par Virgil Bauchaud

Deux établissements de la capitale vont devoir payer des dommages et intérêts pour avoir laisser des clients fumer sur leur terrasses couvertes et fermées.

SWIGG
Crédit: Pexels

Deux bars parisiens viennent d’être condamnés à verser des dommages et intérêts à une association de non-fumeurs. La raison ? Ils ne respectaient pas la loi anti-tabac. S’il est possible de fumer sur une terrasse ouverte, cette dernière interdit de fumer sur celles qui sont couvertes et fermées. L’une des brasseries condamnée va devoir payer 40.000€, 6.000€ pour l’autre bar.
En théorie, les fumeurs peuvent aussi être sanctionnés : 68€. Pas moins de 135€ pour les gérants. L’amende peut même monter jusqu’à 750€ si la terasse couverte et fermée dispose de cendriers. Mais ces infractions restent en grande partie ignorées par les autorités. Et même les fumeurs semblent un peu perdus sur les terrasses Franciliennes.

I