Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Niro répond à ses détracteurs qui l’accusent de ne pas respecter les femmes

11 août 2020 à 12h40 Par A.L.
Niro s'est expliqué suite aux critiques sur sa personne.
Crédit photo : © Universal Music / Fifou

Depuis qu'il a récemment évoqué la pudeur féminine lors d'une interview, Niro est la cible de nombreux internautes qui l'accusent d'être un "islamiste radical" qui ne respecte pas les femmes. Le rappeur vient de s'expliquer pour répondre à ses détracteurs.

Alors qu'il vient de dévoiler, à l'occasion de son anniversaire, un album surprise, baptisé Sale Môme et composé de 20 titres inédits au total dont des featurings de folie avec Nino B mais aussi Gims sur le titre Paye, Niro a aujourd'hui décidé de régler ses comptes avec ses détracteurs suite à une interview donnée pour le média Rapunchline. En effet, durant cet entretien, le rappeur de 33 ans s'est exprimé sur la pudeur, donnant son avis sur la question. "Personne ne veut que sa soeur twerk sur Internet, personne ne veut que sa meuf twerk sur Internet, il n’y a que les fous qui veulent ça", a-t-il notamment confié. "Je crois que c’est Mohammed Ali qui disait qu’une femme c’est un joyau. C’est quelque chose de pure, que tu protèges. Ce n’est pas quelque chose que tu mets à la vu de tous et que 'regardez j’ai un diamant'. Un diamant tu le gardes et tu le caches. Je dis pas que les filles doivent vivre cachées mais de là à tout montrer", a également ajouté Niro lors de l'interview.

Des propos qui ont provoqué un véritable tollé. Certains l'accusant d'être un islamiste radical. Très remonté, Niro a tenu à mettre les choses au clair par le biais d'un long message dévoilé sur ses réseaux sociaux. "Ils passent leur temps à cracher leur haine des musulmans, à rabaisser des femmes qui ont choisi SEULES de se voiler, c’est bien les mêmes qui parlent de la 'liberté' des femmes, et qui m’insultent 'd’islamiste' lorsque je dis qu’elles sont précieuses comme un diamant 1/2 a-t-il ainsi lancé, avant d'ajouter : “Apparemment, dire qu’on aime la pudeur chez une femme, c’est devenu un crime. Dire que la femme est plus précieuse qu’un diamant, c’est devenu un acte islamiste. Vous dissimulez votre haine de l’arabe derrière votre haine du musulman parce que l’islamophobie, c’est légal en France".

"On est tous sur le même bateau mais un océan nous sépare"

Le rappeur a continué en avançant que "la pudeur ce n’est pas qu’en islam, c’est un droit aussi fondamental que l’impudeur, et ce n’est pas parce qu’une femme est pudique, qu’elle est arriérée ou soumise, et ce n’est pas parce qu’un homme aime la pudeur (physique et mentale) que c’est un islamiste radicaliste". "Donc Message aux: – Féministes je soutiendrais votre combat lorsque vous défendrez aussi les femmes musulmanes persécutées par les islamophobes de notre beau pays. Que vous le vouliez ou non, elles ont choisies d’être ce qu’elles sont, laissez leur le droit d’exister et de vivre", a poursuivi Niro. “Arrêtez de chercher la division, que ce soit communautaire ou idéologique, laissez chacuns faire ce qu’il veut de sa vie, et venez on se respecte Je sais plus quelle rappeur incroyable avait dit : on est tous sur le même bateau mais un océan nous sépare", a-t-il conclu.