Artistes

Nekfeu sort de son silence pour l’ONG Bani Street

26 novembre 2019 à 20h24 Par Bertrand Loppin
Nekfeu met en lumière une association venant en aide aux enfants Rohingyas
Crédit photo : Nekfeu

Après deux années passées sans accorder aucune interview, Nekfeu a choisi de réserver une de ses rares apparitions à l’association humanitaire Bani Street. Avec ce geste, il met ainsi en lumière la cause défendue par cette ONG.

Si il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à Nekfeu c’est de squatter les médias à longueur de promo. Obtenir une interview avec lui relève tout simplement de la mission impossible. Ainsi, il n’a accordé aucune interview pour la sortie de ces deux derniers albums « Cyborg » et « Les étoiles vagabondes ». La dernière trace médiatique qu’il a laissée date de deux ans, une interview publiée dans le magazine les Inrockuptibles lors de la sortie du film «Tout nous sépare », un film dans lequel il avait tourné avec Catherine Deneuve. Entre temps, il vient même de fermer ses comptes Twitter et Instagram.

Pour autant, il semble ne pas avoir décidé de disparaître complètement. Ainsi, via deux vidéoa postées sur le compte Instagram Feu info, on apprend que Nekfeu a décidé d’accorder une interview exclusive à l’association Bani Street. En acceptant cette apparition pour Bani Street, Nekfeu permet à cette ONG de mettre en lumière les causes qu’elle défend. Banni Street vient en aide et œuvre pour l’accès à l’éducation aux enfants Rohingyas et réfugiés en Birmanie. A noter, pour ceux qui souhaitent découvrir cette échange de Nekfeu avec les membres de l’association, celui-ci sera disponible prochainement sur YouTube. On pourra également profiter d’un live. Nekfeu interprètera  notamment deux morceaux « Menteur menteur » et « Tricheur ».