Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Artistes

MHD tournera bientôt son premier film pour le cinéma

26 avril 2018 à 12h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : MHD

Après avoir vécu le rêve américain, MHD est de retour en France pour faire ses premiers pas au cinéma. Le rappeur vient en effet de décrocher un premier rôle. On vous dit tout.

C’est plus que le rêve américain ce que vit MHD. Après avoir réussi à s’imposer dans le rap français, le rappeur est parti à la conquête des Etats-Unis : une tournée dans les plus grandes villes américaine, puis la consécration en se produisant sur la scène du festival Coachella. Dans la foulée, l’interprète de Versus en duo avec le rappeur Niska a aussi signé un contrat avec la marque allemande PUMA : il en est devenu l’ambassadeur. Il y a quelques mois, il a même tourné son premier spot publicitaire. Mais MHD ne s’est pas arrêté là : il a créé son propre label pour nous envoyer encore plus de tubes. 

Malgré tous ces accomplissements en si peu de temps, MHD n’a pas l’intention de faire une pause. Sur les réseaux sociaux, il a ainsi récemment annoncé ses futurs projets « Musique – Publicité – Film 2018 ». Ça, c’était en novembre dernier. Aujourd’hui, le rappeur s'apprête enfin à faire ses premiers pas au cinéma. Il se murmure en effet que Mohamed Sylla de son vrai nom sera à l’affiche du film Mon Frère, un long-métrage réalisé par Julien Abraham (La Cité Rose). À seulement 23 ans, MHD y a décroché le rôle principal. Aucune information concernant le scénario n’a pour l’instant filtré dans les médias, mais le tournage de ce film devrait débuter à la fin du mois de mai dans le Nord de la France. Pour découvrir les talents d’acteurs du rappeur, il va donc falloir patienter encore quelques mois… 

Quand on apprend que MHD va tourner son premier film pour le cinéma, on pense évidemment au rappeur Nefkeu, Ken Samaras dans la vie, qui lui aussi fait ses débuts sur grands écrans. En 2017, il a été à l’affiche du film Tout nous sépare de Thierry Klifa aux côtés de Catherine Deneuve, Diane Kruger et Nicholas Duvauchelle. Avant eux, Joey Starr a ouvert la porte du cinéma français aux rappeurs. Aux États-Unis, c’est une pratique beaucoup plus courante et ce depuis plusieurs années : 50 Cent, Eminem, Snoop Dogg…