Info générale

Les femmes sont victimes de harcèlement sur les applications de rencontre

14 novembre 2018 à 09h41 Par Armelle R
Crédit photo : Pixabay

Sur les applications de rencontres certains hommes se croient tout permis. C'est ce qu'affirme une nouvelle étude.

Une application de rencontre, comme Meetic, Happn ou encore Tinder, est faite pour trouver l’amour ou un partenaire. Pourtant, d’après un sondage réalisé par l’institut IFOP pour le site UFancyMe, 2523 personnes ont été interrogées sur le manque de respect sur les plateformes de rencontre et avouent avoir été victimes de harcèlement. Et les victimes de ce harcèlement sont souvent les femmes. Plus de deux femmes sur trois ont déjà été victimes d’au moins une forme de harcèlement sur un site de rencontres. Ce sont surtout les jeunes femmes. Le harcèlement sur ces sites concerne deux tiers des femmes de moins de 25 ans.

Des photos et des propos obscènes

Ce harcèlement prend plusieurs formes. Pour 51%, ce sont des avances répétées, lourdes. Ensuite, pour 49% ce sont les propos obscènes et enfin, à 42% c’est la réception de photos d’organes sexuels appelés également les « Dick Pic ».

Parmi les propos que les femmes reçoivent sur les sites de rencontre, on retrouve par exemple la proposition d’un acte sexuel rémunéré. 24% des femmes qui utilisent ces sites, se sont déjà vu proposer d’avoir un rapport sexuel en échange d’une forme de rétribution.

Un réel traumatisme pour la victime

Même si l’agression sexuelle subie est virtuelle, elle reste difficile à vivre pour la victime. 64% des victimes considèrent que ces formes de harcèlement en ligne sont toutes aussi violentes que les agressions dans la vie « réeelle ». Le phénomène du harcèlement s’expliquerait par la nature des relations qu’on se fait sur les sites de rencontre. 57% des femmes et 39% des hommes ne recherchent qu’une relation sans lendemain. Le respect devrait avoir sa place sur les sites de rencontre.