Info générale

Les cigarettes mentholées interdites à la vente en Europe dès ce mercredi

20 mai 2020 à 11h10 Par A.L.
La commercialisation de cigarettes mentholées n’est plus autorisée dès ce mercredi 20 mai 2020.
Crédit photo : Pixabay

C'est officiel ! Les tabacs et cigarettes aromatisés à la menthe, accusés d'être plus nocifs et de rendre les fumeurs plus dépendants, sont interdits à la vente dans toute l'Europe dès ce mercredi 20 mai.

La nouvelle vient de tomber. Une directive européenne de 2014 mise en application ce mercredi vient d'interdire la vente des cigarettes (y compris les tabacs à rouler) au menthol dans toute l’Europe à partir de ce 20 mai 2020. Si, à l'origine, cette mesure s’appliquait à tous les tabacs "contenant un arôme caractérisant particulier" à l'instar du chocolat, de la vanille et des parfums fruités, ceux au menthol avaient réussi à obtenir un sursis jusqu’en 2020.

Un enjeu marketing décrié 

Une réelle victoire pour les associations qui luttent contre le tabagisme et qui dénoncent l'argument marketing utilisé depuis des années, faisant passer le tabac mentholé comme quelque chose de plus "doux". "Le menthol, utilisé depuis de nombreuses années par les fabricants, a joué en son temps le même rôle que les nouvelles saveurs très sucrées aujourd’hui répertoriées", explique le Comité national contre le tabagisme. "Les documents internes des industriels révèlent en effet que la douceur d’une cigarette est très importante pour les consommateurs. Déjà en 1972, un document de RJ Reynolds présentait un rapport sur une étude qualitative relative aux arômes, démontrant par exemple que les cigarettes aromatisées bénéficient d’un très bon potentiel pour atteindre les jeunes (18-35 ans), pouvant plus facilement s’identifier à un style de vie", poursuit-il dans une étude parue ce mercredi. "En 2004, une enquête menée sur près de 1 700 personnes montrait que 24,3 % des fumeurs de cigarettes mentholées fumaient leur première cigarette dans les cinq premières minutes de leur journée, contre 19,9 % des fumeurs de cigarettes non mentholées", ajoute le CNTC.

Pourtant, malgré leur douceur au niveau du goût, ces cigarettes n'en étaient pas moins nocives. Les produits au menthol représentaient d'ailleurs environ 10% du marché.