La Défense : un challenge pour éviter les heures de pointe dans les transports

3 mai 2019 à 8h21 par Virgil Bauchaud

Gagner des « points » pour éviter les heures de pointe dans les transports : c'est le défi lancé jusqu'à la fin de l'année à des salariés du quartier d'affaire de La Défense.

SWIGG
Crédit: Wikipédia

Les Franciliens qui travaillent à La Défense le savent bien : les transports du quartier d’affaire peuvent vite ressembler à une fourmilière. Et surtout aux heures de pointe, sur le RER A, dans les Transilien L, U et la ligne 1 du métro. Alors comment éviter de laisser les usagers être serrés comme des sardines dans les rames ? Pour tenter de répondre à la question, la Région Ile-de-France et Paris La Défense ont décidé de récompenser les salariés qui évitent ces heures de pointe.

Quatorze entreprises participent à l’expérimentation Moov&Win, pour que les salariés se déplacent autrement : vélo, à pied ou covoiturage. Ils peuvent aussi prendre les transports en commun, mais avant 8h30 ou après 9h30 du matin. Le télétravail est aussi une option prise en compte.

Chacune de ses « actions » ci-dessus rapportent des points au salarié. Des points parfois convertibles en bons de réduction. Ce test dure jusqu’au 31 décembre 2019. S’il s’avère concluant, il pourrait aussi être mis en place dans l’Essonne, à Évry-Courcouronnes.

I