La chanteuse Karima, du tube "Bad Boys de Marseille", est en fait décédée en 2019

SWIGG
La chanteuse est décédée en avril 2019.
Crédit: Capture d'écran YouTube © Clip "Bad Boys de Marseille"

27 novembre 2020 à 9h15 par A.L.

Il y a quelques jours, le monde du rap apprenait la disparition de Karima, la chanteuse du tube des "Bad Boys de Marseille". Pourtant, son décès remonte à l'année dernière. Explications.

Souvenez-vous. La semaine dernière, le monde du rap apprenait le décès de Karima, la voix féminine des Bad Boys de Marseille de la Fonky Family"Elle était la voix féminine des Bad Boys de Marseille. Karima, merci pour ce refrain légendaire... et tout le reste. Repose en paix", avait ainsi écrit le rappeur Sat L'Artificier sur Twitter. Aujourd'hui, une enquête réalisée par Le Parisien, révèle que la chanteuse, qui s'appelait en réalité Kalima, est en faite décédée en avril 2019, des suites d'une longue maladie.

"Elle est visiblement décédée au printemps 2019"

Comme l'affirme sa famille, son décès n'est pas survenu il y a quelques jours mais le 9 avril 2019 à Marseille, il y a donc plus d'un an. La discrète artiste s'est éteinte à l'âge de 46 ans, et sa famille n'avait pas voulu, à l'époque, révéler sa disparition. Akhenaton du groupe IAM vient à son tour de confirmer l'information. "Il y a un an et demi, un ami était venu m'annoncer la disparition de Karima… Je n'y croyais pas, j'ai essayé de me renseigner, en vain... Elle était partie sur d'autres chemins... Aujourd'hui, je viens d'apprendre que c'était malheureusement vrai", a-t-il déclaré. "On a pris un virage plus endurci, plus rap que chant. La présence d'une voix féminine n'était plus nécessaire (...) J'ai appris sa disparition par un ami. Elle est visiblement décédée au printemps 2019 et personne ne le savait. Je suis attristé et choqué car elle était jeune", vient d'expliquer aujourd'hui DJ Djel, contacté par le Parisien.

I