L’Île-de-France arrête de payer la RATP et la SNCF !

8 juillet 2020 à 11h36 par Maud Tambellini

Valérie Pécresse a mis ses menaces à exécution. Faute d'aides suffisantes de l'Etat pour combler le déficit engendré par la crise du Covid-19, il a été voté ce jour l'arrêt provisoire du financement de la RATP et la SNCF.

SWIGG
Crédit: Wikimedia Commons

Cela faisait plusieurs semaines que Valérie Pécresse réclamait des aides de l’Etat pour combler le déficit engendré par la crise du Covid-19. Sans quoi elle menaçait de ne plus pouvoir payer les factures.

Pendant plus de deux mois les transports franciliens ont été pratiquement à l’arrêt. On estime le manque à gagner de la période à 2,6 milliards d’euros. l'Etat a annoncé une aide de 425 millions d'euros jugée insuffisante par la présidente de région.

Egalement à la tête d’IDF-Mobilité, l’organisme en charge des transports franciliens, Valérie Pécresse a fait voter à l’unanimité l’arrêt provisoire des paiements de la RATP et de la SNCF pour juillet, et jusqu’à ce que l’Etat compense les pertes de recettes dues à la crise du coronavirus.

Dans l’immédiat «  les opérateurs vont utiliser leur trésorerie » pour assurer la circulation des trains et métros a assuré Valérie Pécresse. Mais elle a prévenu que les projets d’investissement seront affectés si la situation n’évolue pas.

I