Artistes

Kodak Black pourrait passer plusieurs années en prison

23 août 2019 à 16h53 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Wikipedia

Poursuivi dans une affaire de possession illégale d’armes à feu, Kodak Black vient finalement de décider de plaider coupable. Malgré ce changement de stratégie, il encourt une peine de huit années de prison. Son procès se déroulera le 13 novembre prochain.

Le 11 mai dernier, Kodak Black était arrêté pour possession illégale d’armes à feu. Il était alors sur le point de se produire au Rolling Loud Festival en Floride. On lui reproche notamment d’avoir effectué de fausses déclarations sur des documents fédéraux lors de l’achat de trois armes à feu. Alors qu’il était poursuivi dans une autre affaire pour agression sexuelle en Caroline du sud, à la question du formulaire qui demandait s'il avait déjà été accusé de crime, il a répondu « non »… Pour ne rien arranger, l’une des armes qu’il avait achetée a été retrouvée à Pompano Beach où elle aurait servi lors d’une fusillade.

Au cours d‘un audience qui s’est déroulée jeudi 22 août devant le tribunal fédéral de Miami, Kodak Black a finalement décidé de plaider coupable. Il s’agit d’un changement total de stratégie. En effet, le 15 mai dernier, il avait pris la décision inverse. Dans cette affaire, Kodak Black risque jusqu’à huit ans de prison. Son procès se déroulera le 13 novembre prochain. En attendant, il reste en détention dans une prison de Miami. Il y a quelques semaines sa demande de remise en liberté sous caution avait déjà été refusée. La justice américaine a estimé qu’il était un danger pour la communauté en raison de son casier judiciaire chargé…