Artistes

Kaaris : Booba cherche une chaîne TV pour diffuser leur combat (Vidéo)

19 avril 2019 à 11h55 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Kaaris

Kaaris et Booba ont enfin fixé une date et un lieu pour leur fameux combat de boxe. Aujourd’hui, le duc de Boulogne cherche une chaîne prête à diffuser l’événement. Il lance un appel sur Instagram !

Le feuilleton Kaaris vs Booba touche presque à sa fin. Les deux rappeurs se sont enfin mis d’accord sur la signature d’un contrat. Leur tant attendu combat de boxe aura finalement lieu à Genève, en Suisse, au mois de décembre prochain. Cependant, l’affrontement se fera à huis-clos, comme l’indique Raid Salah, le président de la fédération suisse de MMA SHC, lors de son passage au Journal Télévisé de la chaîne Léman Bleu : « On n’a pas encore pris la décision, mais on est plus parti sur un événement privée avec un public plutôt limité ». Sans surprise, cette annonce ne fait pas le bonheur des fans de K2A et de son rival. Ce dernier vient alors de lancer un appel.

BOOBA ESPÈRE UN RECORD D'AUDIENCE

Dans la story de son compte Instagram, le duc de Boulogne a partagé un extrait de l’émission de Cyril Hanouna dans lequel les chroniqueurs doutent de sa victoire face à Kaaris, qui, selon eux, est davantage conditionné pour un combat. En légende de sa publication (blanc sur bleu turquoise), Booba, persuadé d’avoir toutes ses chances face à l’interprète de Aie Aie Ouille, déclare alors : « On cherche une chaîne et on va péter le record d’audience ». S’agit-il d’un message subliminal adressé à la chaîne ? Pour l’heure, aucune chaîne ne s’est proposée, pas même RMC Sport qui diffuse actuellement les combats d’UFC avec des consignes strictes établies par le CSA. 

Voir cette publication sur Instagram

Booba veut diffuser le combat face à Kaaris à la télévision

Une publication partagée par 13or_du_hiphop (@13or_du_hiphop) le


UN POINT FINAL À LA BAGARRE SURVENUE À ORLY 

Pour rappel, le souhait des deux rappeurs de régler leurs comptes sur un ring est la conséquence de leur violente altercation dans un hall de l’aéroport d'Orly (Paris) en août dernier ayant engendré la fermeture d’une partie de l’aéroport et l’annulation de plusieurs vols. Après avoir été placé en garde à vue puis en détention provisoire, Booba et Kaaris ont été condamnés à 18 mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende de 50 000 euros par un juge du Tribunal de Créteil.