Artistes

Jul : son concert violemment perturbé par des "pseudos supporters du PSG" (vidéo)

14 novembre 2019 à 18h30 Par A.L.
Le concert de Jul a été victime de débordements à Paris, ce mercredi 13 novembre.
Crédit photo : D'Or et de platine

Alors que Jul s'apprête à dévoiler son prochain album, "C'est pas des lol", prévu en décembre, le rappeur marseillais qui se produisait ce mercredi 13 novembre à l'Accor Hotel Arena a vu son concert être perturbé par "un groupe de pseudo supporters ultras du PSG".

Jul se souviendra longtemps de son concert à Paris, à l'Accor Hotel Arena, ce mercredi 13 novembre, qui fut très "mouvementé". Et pour cause... Entre 15 et 20 personnes cagoulées ont forcé l’entrée de la salle avant de provoquer la pagaille dans la fosse, fumigène et mégaphone en main. Une banderole affichant le message "Marseille not welcome" a également été déployée. "Vers 21h10, j'ai aperçu la banderole, a témoigné une fan du rappeur auprès de LCI. "Peu après, j'ai vu une dizaine d'hommes habillés en noir, visages masqués, foncer dans la fosse pour rentrer dans la foule et ne pas se faire attraper par la sécurité. Ils sont entrés de force durant une chanson, les lumières étaient éteintes. Des personnes ont commencé à paniquer. Un fumigène a été lancé environ 1/4h après, il est retombé au milieu de la fosse. On a voulu partir vers 22h, mais la sécurité avait bloqué toutes les entrées car des personnes tentaient de s'introduire dans la salle", a-t-elle précisé. "Un groupe de pseudo supporters ultra du PSG venus pour en découdre avec les spectateurs fans de l’artiste marseillais", a pour sa part indiqué la direction de l'AccorHotels Arena.

Ce jeudi, l’AccorHotels Arena a publié un communiqué pour dénoncer ces agissements. "L’AccorHotels Arena s’est retrouvée hier soir face à une conjonction de facteurs compliqués : des billets falsifiés, un certain nombre de détenteurs de billets arrivés alcoolisés, surtout un groupe de pseudo supporters ultra du psg venus pour en découdre avec les spectateurs fans de l’artiste marseillais. Ils ont engrainé la foule à l’extérieur provoquant des mouvements de foule et perturbant le dispositif de sécurité. Les équipes ont vite repris le contrôle et rattrapé les fauteurs de trouble pour les expulser. À l’intérieur de la salle d’autres perturbateurs, eux rentrés avec un billet valide, s’en sont pris de manière honteuse aux spectateurs. Malgré quelques bagarres, l’ordre a pu être rétabli par les services de sécurité". 

Le démenti du "collectif Ultras Paris"

De leur côté, le Collectif Ultras Paris (CUP), a fermement condamné l'attaque. "Nous nous en désolidarisons sans la moindre ambiguïté", ont-ils déclaré dans un communiqué.

Malgré ces lourds débordements, aucune interpellation n'a eu lieu. "Malgré quelques bagarres, l’ordre a pu être rétabli par les services de sécurité", a ajouté la direction d'AccorHotels Arena, précisant que le show a pu se dérouler comme prévu grâce au dispositif prévu. Jul est quant à lui revenu sur ces épisodes de violence dans une story Instagram. "Déçu pour hier. Normalement on est tous ensemble. Je m'excuse une nouvelle fois pour tous ceux qui n'ont pas pu rentrer ou qui se sont fait frappés #Surtoutqueçasertàarien #jefaisdelamusiquelesgars", a-t-il écrit, en promettant à ses fans qu'il reviendrait chanter dans la capitale.