"Il n’y connait pas grand-chose aux gens de quartiers" : Soso Maness fustige Franck Gastambide et sa série "Validé"

SWIGG
Soso Maness n'a pas sa langue dans sa poche !
Crédit: Série Validé

4 juin 2021 à 12h01 par A.L.

Sortie en mars dernier, la série "Validé" de Franck Gastambide n'a pas plu à tout le monde. Soso Maness vient d'expliquer pourquoi il a refusé d'y participer.

Alors qu'il vient tout juste de sortir son dernier album baptisé Avec le temps, Soso Maness était l'invité de Mehdi Maïzi dans son émission Le Code. L'occasion pour le rappeur marseillais de donner son avis très critique sur Franck Gastambide et sa série Validé qui a pourtant été la révélation de Canal+ l'année passée.

"Ça devient too much"

"C'est surcoté. Même si j'ai passé un bon moment devant durant le confinement, on reste sur une façon de filmer qui est très Gastambiesque, qui est une grosse caricature de la banlieue, de sa communauté, pour faire rire ou fantasmer un peu le territoire Français", a ainsi balancé Soso Maness.

"J’ai rien contre lui, mais grossir les traits des communautés… Au contraire, moi je veux élever les miens, c’est pour ça que même si j’ai arrêté l’école très tôt, je fais en sorte de bien m’exprimer. Le savoir-vivre, le savoir-être. Et même dans ma religion, le comportement, c’est très important. Il y a des gens malheureusement ils l’oublient ! Mais le comportement, c’est très important. Il poursuit : C’est quoi son prochain film, Dubaï ? Une escorte qui met le voile ? Une jeune qui veut être dans la télé-réalité et il y a un nain narco-trafiquant ? Je grossis le truc, mais moi je trouve qu’il ne fait rien de bien pour les gens de quartier", a-t-il continué, expliquant ensuite pourquoi il avait refusé de jouer dedans.

Soso Maness a refusé le projet Validé

"lls ont tout fait pour que je sois dedans, ils ont voulu que je sois dedans, mais je pouvais pas le faire ! Moi je fais ma série tout seul, il n'y a personne qui m’aide, je fais ma série tout seul, comme un grand. Je l’écris, je la réalise, je galère, quand je sors ça marche très bien mais j’ai pas un mec du cinéma qui m’envoie : 'Franchement, on voulait juste te dire Félicitations, tu fais tourner des mecs de chez toi, vous avez des petits budgets vous faites des 10 millions de vues', il n'y a personne. Donc nous les rappeurs quand on fait du cinéma, les mecs du cinéma nous pissent dessus, et quand les mecs du cinéma ils veulent faire du rap on les encense ? C’est pas comme ça !", a-t-il conclu. Voilà qui a le mérite d'être clair !