Artistes

« Homecoming » : que retenir du documentaire de Beyoncé ? (Vidéos)

01 mai 2019 à 12h45 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Beyoncé

« Homecoming », le documentaire de Beyoncé a affolé la toile. Concert, confessions, inspirations, famille… Que retenir de ces images ?

Le 17 avril dernier, Beyoncé a créé l’événement en présentant le documentaire « Homecoming : A Film By Beyoncé » sur la plateforme Netflix. Dans la foulée, Queen B a surpris sa communauté de fans en annonçant également la sortie d’un album-surprise, Homecoming. Il s’agit en réalité d’un disque live de sa prestation à Coachella, un an plus tôt : 40 chansons dont 2 bonus. Un opus qui accompagne donc parfaitement son documentaire dans lequel elle montre les images de son show, retrace toute sa préparation pour le festival et nous ouvre les portes de son intimité : ses danseurs, ses stylistes, ses assistants, et même sa famille, à savoir son mari, Jay Z, et leurs trois enfants Blue Ivy, 7 ans, et les jumeaux Rumi et Sir qui, depuis l’unique photo de leur naissance publiée sur Instagram, ont bien grandi. Mais pas que. Il y a en effet énormément de choses à retenir de ce documentaire.

Tout d’abord, Beyoncé se confie comme jamais, allant même jusqu’à déclarer avoir pesé 99 kilos au neuvième mois de sa seconde grossesse. Des kilos superflus qu’elle a rapidement perdu en s’imposant un régime très strict : pas de sucres, pas de glucides et beaucoup de sport. Une routine qui a payé puisque, quelques semaines avant de monter sur la scène Coachella, elle a pu enfiler ses tenues de scènes sans soucis. Ce que l’on constate également en regarder « Homecoming », c’est que Beyoncé fait la part belle de la culture noire-américaine. Elle nous présente ses citations, ses références, ses inspirations préférées. 

« HOMECOMING », UN DOCUMENTAIRE PUISSANT

Beyoncé met également en avant les femmes, mais aussi « la femme noire ». Un plaidoyer qui parle à tout le monde et qui a aussitôt séduit les abonnés de Netflix, ses fans, mais aussi ceux qui sont moins familiers avec son univers. Même Michelle Obama, l’ancienne Première Dame des États-Unis, est conquise. Sur Twitter, elle publie une vidéo de remerciements à la diva : « Hey, la reine. Tu l’as fait, encore une fois. Tu places constamment la barre encore plus haut pour nous toutes et tu le fais à la perfection. Je dirais que je suis surprise, mais je sais qui tu es. Je l’ai vu de mes propres yeux. Tu me rends tellement fière et je t’aime ». La classe, non ?

Bien sûr, il est quasiment inutile de préciser, qu’une fois de plus, Beyoncé prouve qu’elle est LA reine incontestée de l’industrie musicale. Sa performance scénique et sa performance vocale sont époustouflantes. Alors une question se pose : le montant du chèque perçu par Beyoncé de la part de Netflix. Rapidement des chiffres sont annoncés dans la presse internationale. Mais c’est le média Variety révèle le vrai montant du contrat : Beyoncé a touché 20 millions de dollars pour la diffusion de « Homecoming » sur Netflix. La chaîne HBO était elle aussi candidate, mais Netflix a frappé fort.