Info locale

Harcèlement sexuel : l’homme à la couronne est de retour dans le métro parisien

15 mai 2019 à 09h30 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Malgré une plainte déposée en février dernier et une enquête en cours, le harceleur aurait de nouveau été aperçu dans le métro à Paris.

Depuis plus de quatre ans, ce personnage au comportement suspect inquiète les Franciliennes dans les transports en commun. Malgré une plainte déposée en février et une enquête, il a de nouveau été aperçu ces derniers jours.

Selon plusieurs témoignages concordants rapporté par le journal Le Parisien, cet homme qui arbore une couronne sur la tête se balade dans les couloirs du métro, une pancarte à la main où l’on peut lire « Kiss me, I’m the king » (« Embrassez moi, je suis le roi ») ou « Free hugs » (« câlins gratuits »). Il en profite pour solliciter les jeunes femmes à la sortie des escalators ou des tapis roulants. Sauf que son stratagème, a priori joyeux, n’est qu’une façade pour les agresser sexuellement. Il a ainsi tenté à de nombreuses reprises d’embrasser de forces ou de toucher plusieurs victimes.

Celui qui n’a pas qu’une corde à son arc affiche aussi, sur des petits bouts de papier, des demandes de rendez-vous dans les métros. Une plainte avait été déposée en février par Claire, une jeune femme, victime du harceleur à la couronne, après plusieurs signalements restés vains auprès des agents RATP et au numéro d’urgence 3117.

Contactée par Le Parisien, elle explique qu’à l’époque, cela faisait déjà six mois qu’elle décollait systématiquement les messages sur sa ligne pour les signaler au guichet. Où la réponse était systématiquement le même : « ce n’est qu’un bout de papier ».  Lindividu avait ensuite été reconnu par une mère de famille. Et pour cause. Cet homme était animateur vacataire pour la mairie de Paris. Wilhem S., 26 ans, avait été licencié en janvier.