Info locale

Grève RATP : une journée noire dans les métros et RER avant l'ouverture des lignes la nuit

11 septembre 2019 à 09h41 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

La grève contre la réforme des retraites s’annonce très suivie vendredi à la RATP. Des lignes de métro seront purement et simplement fermées.

« Il n'y aura que deux conducteurs sur certaines lignes ». Les syndicats de conducteurs de la RATP préviennent : la grève de vendredi contre la réforme des retraites s’annonce très suivie. La circulation des RER A et B devrait être fortement impactée avec une circulation très réduite et seulement en heure de pointe. Dans le métro certaines lignes seront purement et simplement fermée en raison du manque de conducteurs.

90% à 100% des conducteurs devraient cesser le travail si l’on en croit Laurent Djebali, secrétaire Métro-RER de l'Unsa RATP, dont les propos ont été relayés dans Le Parisien. « Il n'y aura que deux conducteurs sur certaines lignes. Il faut savoir qu'il y en a 50 ou 60 qui travaillent à l'heure de pointe. Il faut s'attendre à un métro toutes les 40 minutes dans ces conditions. Nous avons alerté la direction sur la sécurité des voyageurs », indique-t-il. 

Un mouvement de grève de 24 heures

Seules les lignes automatiques - 1 et 14 - du métro, devraient circuler quasi normalement. La grève devrait toucher aussi, dans une moindre mesure le réseau de bus et de tramways. Le détail des perturbations sera connu mercredi soir, à 18 heures. Côté SNCF en revanche, pas de mouvement social en vue. Le trafic devrait donc être normal sur les RER C, D et E ainsi que sur les Transiliens et le tramway T11.

Un mouvement de grève de 24 heures qui devrait épargner l’initiative de la région Île-de-France. Samedi, je vous rappelle que plusieurs lignes de métros et de tramways resteront ouvertes toute la nuit. Un test sur 6 mois, un samedi par mois, qui débute donc ce samedi 14 septembre.