Grande couronne : vous pourrez bientôt vous déplacer en trottinette électrique en libre-service

SWIGG
Les trottinettes électriques "Bird" ont été bannies de Paris en juillet dernier.
Crédit: Common Wikimedia

8 janvier 2021 à 12h30 par Lucas Pierre

L'offre de transports s'élargi en Ile-de-France. Depuis quelques semaines, des trottinettes électriques de la marque américaine « Bird » font leur apparition dans certaines villes d'Essonne et de Seine-et-Marne.

C’est une première en grande couronne. Des trottinettes électriques en libre-service arrivent de plus en plus dans certaines communes d’Essonne et de Seine-et-Marne. Contraintes de quitter la capitale, les trottinettes de la marque "Bird" n’ont pas été retenues par la ville de Paris l’été dernier.

En conséquence, la société américaine essaye de s’implanter en Ile-de-France, notamment à Viry-Châtillon (Essonne). Une centaine de trottinettes électriques est progressivement implantée dans la ville pour une période d’essai d’un an. Cette offre vient compléter les transports en commun, selon le maire de la ville Jean-Marie Vilain. L’objectif est pour lui aussi de réduire l’usage des véhicules. Pour ça, il faut donc proposer des solutions aux usagers de la route.

Une circulation très encadrée

Aucun usager ne peut sortir des limites de la ville avec sa trottinette électrique. Certaines zones sont également sous le coup d’une limitation de vitesse. C’est le cas, par exemple, lorsque le marché de la ville est en place, la vitesse autorisée (25km/h) passe à 15 km/h. La RD 445 et la N7, grands axes de circulation dans la ville, sont également interdits d’accès pour les usagers de trottinettes électrique.

I