Covid-19 : Swigg modifie ses programmes avec plus d'infos et plus de musique -> en savoir plus
Artistes

Gradur publie un long message en soutien à l’éboueur licencié

16 janvier 2020 à 11h59 Par A.L.
Gradur a exprimé son soutien à Adama Cissé.
Crédit photo : Universal Music

Adama Cissé, un éboueur parisien, a été licencié après un cliché publié sur Twitter qui le montre assoupi, appuyé contre le rebord d’une vitrine. Si le principal intéressé a porté son cas devant les Prud’hommes, Gradur lui a apporté son soutien par le biais d'un long message posté sur la toile.

Ses fans attendaient avec impatience le grand retour de leur artiste préféré. En juin 2019, Gradur a sorti un nouveau morceau baptisé Voyou, avant de faire son apparition sur la fameuse compilation Game Over Vol. 2 rassemblant 34 titres au total avec la participation de Ninho, Dosseh, Dadju, Koba LaD, Black M, RK, Kaaris, DA Uzi, Franglish, Vegedream ou encore Alonzo. Mais bien évidemment, toute la communauté du rappeur originaire de l'agglomération lilloise se demandait à quel moment il allait revenir sur le devant de la scène avec un nouveau projet d’album. Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que le rappeur ne poste une vidéo sur Twitter, offrant extrait de quelques secondes d’un titre totalement inédit, annonçant également que son album était enfin presque terminé. Si Where is l’album, le dernier opus de Gradur est sorti le 25 novembre 2016, le rappeur a su faire patienter ses fans avant le lancement de son nouvel album, Zone 59, en novembre dernier, avec 20 titres au total et de nombreux invités : Ninho, Niska, Heuss l'Enfoiré, Naza, Koba LaD, Dadju, Gims et Alonzo.

Gradur soutient Adama Cissé

Mais aujourd'hui, ce n'est pas pour son oeuvre musical que le rappeur fait parler de lui, mais pour une affaire qui fait le buzz depuis quelques jours dans les médias. Celle d'Adama Cissé, cet agent de propreté parisien qui a été licencié à cause d'une photo publiée sur les réseaux sociaux. Sur le cliché, l'éboueur, vêtu de la traditionnelle tenue verte et jaune, y apparaît assoupi, les pieds nus, appuyé contre le rebord d’une vitrine. Viré pour "faute grave", son employeur Derichebourg arguant le fait que son attitude avait nui à l’image de la société et à celle de leur client, la mairie de Paris. L’ancien salarié, lui, affirme que la photo a été prise sur son temps de pause. Touché par son histoire, le rappeur Gradur n'a pas hésité à le soutenir sur les réseaux sociaux et a donné son avis.

Le rappeur appelle ainsi sa communauté à partager sa publication pour pousser la société Derichebourg à retirer le licenciement d'Adama Cissé. Espérons que sa démarche soit entendue !