Artistes

« Fin de la mascarade » : il n’y aura pas de combat Booba / Kaaris

19 septembre 2019 à 15h01 Par MT
Kaaris a décidé de s'exprimer peut-être pour la dernière fois sur la question
Crédit photo : Kaaris

« J’ai décidé de mettre un terme à cette mascarade ». C’est par ces mots que Kaaris vient à coup sûr de signer la fin du game. Et pourtant un peu plus tôt dans la journée, l’organisateur du combat annonçait une date officielle…

Décidément, beaucoup trop d’encre a déjà coulé autour de ce supposé combat de MMA entre les deux rappeurs français Booba et Kaaris. On pensait vraiment ce jeudi 19 septembre au matin qu’il allait enfin se tenir le 30 novembre prochain à Genève.

L’organisateur SHC venait en effet de publier un post officiel sur les réseaux sociaux annonçant un combat dans un cadre strictement privé sans public, uniquement sur invitation pour des raisons de sécurité. Le tout aurait néanmoins été retransmis en direct.

Mais il semble que cela ne plaise pas à Kaaris. Le rappeur vient de livrer une longue interview à l’Équipe. Et cela pourrait marquer à coup sûr cette fois la fin du game. D’après les propos de Kaaris, il a décidé de « mettre un terme à cette mascarade. Je préfère me retirer de leur histoire car ça me fatigue et ça fatigue même beaucoup de gens, je pense. »

Le rappeur continue en remettant en cause le sérieux de l’organisateur de l’événement trouvé par Booba : « cette histoire a généré beaucoup d’excitation chez les gens. Mais aucun pays en Europe ne veut de cet événement. Maintenant, l’organisateur trouvé par Booba, la société SHC, nous parle d’un endroit secret, dévoilé à la dernière minute. On nous dit aussi aujourd’hui que les gens ne pourront venir que sur invitation. Moi, je n’ai pas signé pour ça ! Tout ça manque de sérieux. »

Cette interview semble bien marquer une clôture du côté de Kaaris. Mais qu’en sera-t-il de Booba ? La réaction de celui qu’on surnomme le Duc de Boulogne ne devrait pas tarder. Or, quand on connaît le personnage, on n’est pas sûr que le mot « clôture » fasse partie de son vocabulaire…