Info générale

FaceApp : attention, l’application a le droit de modifier et exploiter vos photos

18 juillet 2019 à 17h26 Par MT
Crédit photo : Wikipedia

Ces derniers jours, l’application est devenue virale. En tête des téléchargements sur iPhone et Android, FaceApp propose un filtre pour « se vieillir » sur ses selfies. Mais les photos peuvent ensuite être réutilisées…

Avez-vous succombé à l’application FaceApp ? Depuis quelques jours, les photos de contacts ressemblant à des pensionnaires de maisons de retraites fleurissent sur la toile.

Voir cette publication sur Instagram

با خودم گفتم از قافله عقب نمونم ! #faceapp #fun #old #black #creative #funny #face #happy

Une publication partagée par Ali Givili (@aligivili) le

 

FaceApp, application développée en Russie, permet en effet de mettre des filtres sur vos selfies et notamment de considérablement « se vieillir ». L’application ne fonctionne que si vous êtes connecté à internet. Et c’est là que ça pose problème.

En effet, une fois que vous choisissez la photo à modifier, cette dernière est téléchargée sur les serveurs de FaceApp. Et comme il est spécifié dans les conditions d’utilisation, l’application a ensuite le droit d’exploiter la photo retouchée ; notamment à des fins promotionnelles. Mais rien ne lui empêche de faire une base de données d’utilisateurs avec leurs visages. En prime si l’application est un jour rachetée par une entreprise, cette dernière pourra elle aussi disposer librement de vos photos.

Face à l’inquiétude, FaceApp a déclaré que « la plupart des images stockées sur nos serveurs sont supprimées dans les quarante-huit heures suivant leur envoi ».