Musique

Damso réagit enfin aux accusations de misogynie

05 décembre 2018 à 12h35 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Damso

Accusé de sexisme et de misogynie par plusieurs associations féministes, Damso réagit enfin. Le rappeur assure même est un « féministe ».

Les textes de Damso ne font pas l’unanimité. Le rappeur belge a souvent été la cible d’associations féministes jugeant ses textes « sexistes » ou l’accusant de misogynie. Une vraie polémique a même vu le jour en Belgique où Damso s’est vu retirer l’hymne officiel des Diables Rouges (l’équipe nationale de Belgique) pour la dernière Coupe du monde de football en Russie : le titre Humains. Pour le Conseil des femmes belge, les textes de Damso sont « remplis de dégoûts, de mépris et de violence verbale envers les femmes ». 

Si l’interprète de Macarena a toujours ignoré ces critiques pour se consacrer davantage sur ses projets, aujourd’hui, il a accepté de revenir sur ces diverses polémiques auprès de nos confrères du journal Le Parisien, juste avant son concert à l’AccorHotels Arena de Paris (mardi soir)L’artiste de 26 ans se défend : « Quand je parle de femmes, ce sont mes histoires personnelles, jamais je ne fais de généralités. Devrais-je mentir sur mes propres histoires pour être le gendre idéal ? Quand on dévoile une part de soi, certains en font une globalité. Si on ne connaît pas mon univers, on n’est pas légitime pour le juger (…). Dès que je m’exprime, on se lance dans des interprétations avant même d’essayer de me comprendre ». 

Damso, qui se décrit comme quelqu'un de « très franc », estime d’ailleurs être tout l’inverse d’un sexiste et d’un misogyne. Il affirme avoir beaucoup de respect pour les femmes suite à la lecture de plusieurs œuvres de Simone de Beauvoir ou encore de Belle Hooks, une féministe américaine. « Je ne suis vraiment pas misogyne, mais je me suis même trouvé féministe sur certains points », confie-t-il ainsi.

Malgré les critiques d’une partie de la population, Damso demeure toujours aussi populaire dans l’industrie musicale. Son album Lithopédion sorti le 15 juin dernier a été certifié double disque de platine. Le rappeur figure également sur le titre Rêves Bizarres d’Orelsan issu de la réédition de l’album La Fête est finie. Le morceau s’est rapidement classé numéro 1 du top single et le clip (dans lequel Damso ose un "white-face") affiche plus de 12 millions de vues sur Youtube.