Covid-19 : pour son anniversaire, une Canadienne de 94 ans ne veut "pas de cadeau", mais "juste le vaccin"

SWIGG
La vieille dame a accroché une banderole devant chez elle.
Crédit: © Euronews

1er mars 2021 à 15h25 par A.L.

Margot Rockett, une Canadienne qui vient de fêter ses 94 ans, affiche fièrement, devant sa maison à Toronto, une banderole affichant son souhait ultime d'être vaccinée contre la Covid-19.

"J'ai 94 ans aujourd'hui ! Pas de cadeaux, juste le vaccin, SVP", cette banderole écrite à la main et pour le moins originale, est accrochée sur la façade de la maison de Nina Rockett, à Toronto au Canada. Cette vieille dame qui vient de souffler sa quatre-vingt-quatorzième bougie n'a pas souhaité recevoir de cadeau pour son anniversaire. Seul le vaccin contre la Covid-19 l'intéresse.

En effet, alors que le gouvernement fédéral de Justin Trudeau, chargé de l'achat des vaccins au Canada, a fait l'objet de critiques ces dernières semaines pour la lenteur de l'approvisionnement, due à des retards de livraison des sociétés Pfizer et Moderna depuis leurs usines en Europe, sa fille Margot a réalisé que sa mère "allait avoir 94 ans et qu'elle n'était pas vaccinée", comme elle l'a raconté à l'AFP. 

"Elle mérite d'avoir ce vaccin"

Une raison qui a donc poussé Margot Rockett à accrocher la fameuse banderole. "J'en ai eu marre et j'ai voulu que le monde sache qu'elle a 94 ans et qu'elle mérite d'avoir ce vaccin. Elle souhaite l'avoir", a expliqué la fille de la nonagénaire. "Les gens klaxonnent, lèvent le pouce, crient 'on est avec vous'", a-t-elle confié.

Pour rappel, si le gouvernement canadien est aujourd'hui critiqué, après l'approbation des vaccins de Pfizer-BioNtech et Moderna en décembre dernier, le Canada avait pourtant été l'un des premiers pays au monde à lancer une vaste campagne de vaccination, en donnant la priorité aux personnes âgées vivant en maisons de retraite ainsi qu'aux soignants. Malheureusement, des problèmes d'approvisionnement en début d'année ont considérablement ralenti cet effort. Fin février, moins de 3% des 38 millions de Canadiens avaient reçu une injection. 

I