Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Covid-19 : le Val-d’Oise est-il vraiment un département à risque ?

29 mai 2020 à 13h28 Par Maud Tambellini
Forêt de Montmorency (95)
Crédit photo : Wikipedia

En métropole, c’est le seul département maintenu en rouge au regard de la situation épidémiologique. Le nombre de personnes testées positives au Covid-19 resterait élevé. Mais les données sont tronquées pour la présidente du Val-d’Oise.

Étape 2 du déconfinement : l’Île-de-France n’est plus une zone rouge. Elle n’est pas verte non plus, elle est orange. Et cette couleur intermédiaire serait largement due à la situation épidémiologique dans le Val-d’Oise.

Le département francilien est le seul de métropole à rester classé rouge au regard du nombre de personnes testées positives au Covid-19. On compte 14 cas pour 100 000 habitants en une semaine selon les données de l’Agence régionale de santé. Contre 6,9 cas pour 100 000 habitants en moyenne sur l’ensemble de l’Île-de-France.

Mais ces données sont tronquées pour la présidente du conseil départemental du Val-d’Oise. Marie-Christine Cavecchi parle de tests qui n’ont été menés que sur une partie du 95 en une semaine. Elle appelle à augmenter le nombre de campagnes de dépistage pour « avoir une juste mesure de la réalité en Val-d’Oise ».

Il n’empêche que le Val-d’Oise, bien que classé rouge, pourra rouvrir ses parcs et jardins dès ce week-end comme les autres départements franciliens. Tout comme les terrasses des bars et restaurants dès le 2 juin.