Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Couvre-feu : l’Île-de-France ajuste son offre de transport

26 octobre 2020 à 15h00 Par Maud Tambellini
l'offre de transport sera régulièrement réexaminé a annoncé la régie de transports franciliens
Crédit photo : wikimedia commons

Île-de-France Mobilités vient d’annoncer qu’à compter de ce mercredi, l’offre de transport sera ajustée à partir de 21h. C’est l’heure de l’entrée en vigueur du couvre-feu dans la région.

En raison de la situation sanitaire qui se dégrade, le couvre-feu a été décidé sur l’ensemble de l’Île-de-France il y a déjà près d’une dizaine de jours. Concrètement, il vous est interdit de sortir de chez vous entre 21h et 6h du matin ; sauf pour des raisons valables. Si vous travaillez par exemple ou si vous devez aller prendre un train.

Dans un premier temps, Île-de-France Mobilités a maintenu une offre de transport à 100%, même au delà de 21h. Mais dans un communiqué publié ce lundi 26 octobre, la régie de transports franciliens annonce qu’au regard du très faible trafic constaté, des ajustements vont être opérés.

L’amplitude horaire de circulation des RER et métros reste inchangée. Il pourrait même y avoir plus de rames sur certaines lignes entre 20 et 21h. Cela concerne les lignes 4,7 et 13 du métro.

À partir de 21h en revanche et dès ce mercredi 28 octobre, il faudra compter un train sur deux côté transilien sauf pour les lignes où le temps d’attente est supérieur ou égal à 30 minutes en période normale. Il faudra aussi compter en moyenne sur un métro sur deux, dans la limite de 20 minutes de temps d’attente. Il y aura un bus sur deux en circulation ; sauf pour ceux qui desservent des hôpitaux.

 

Voici les prévisions de trafic communiquées par Île-de-France Mobilités :

Détails par mode à partir de 21h :

Réseau métro :

-          Renfort des métros entre 20h et 21h sur les lignes 4, 7 et 13 (et sur les autres lignes selon l’évolution du trafic et si nécessaire) ;

-          Amplitude horaire inchangée (5h30 – 1h du matin) ;

-          Un métro sur deux progressivement à partir de 21h ;

-          Arrêt des métros le week-end à 1h du matin.

 

Réseau RER et lignes Transilien :

-          Amplitude horaire inchangée (5h – 1h) ;

-          Un train sur deux par branche à partir de 21h, sauf pour les lignes où le temps d’attente est supérieur ou égal à 30 minutes en période normale, ce qui aura pour effet de ne modifier que les lignes suivantes :

    • Sur la ligne A, à partir du 2 novembre, offre de 30 min sur les branches et de 15 min dans le tronçon central (maintien de la fréquence Cergy à 2 trains / heure mais terminus partiel La Défense pour un train sur 2) ;
    • Sur la ligne B, à partir du 28 octobre, un train toutes les 30 min sur la branche sud (St Remy), intervalle de 15 min sur la branche de Robinson et allègement de la seule desserte d’Aulnay (-40%) ;
    • Sur la ligne E, un train toutes les 30 minutes sur la branche Haussmann Saint-Lazare Chelles.

Bus :

-          50% à partir de 21h00 avec intervalle maximum de 30 minutes ;

-          100% pour les lignes desservants les hôpitaux ;

-          Amplitude horaire inchangée ;

-          Bus en grande couronne : offre à 50% uniquement à partir de 22h pour assurer les correspondances avec les trains et les RER.

 

Tramways :

  • Réduction progressive à partir de 21h00 pour les avec intervalle maximum de 30 minutes
  • Amplitude horaire inchangée :
    • T1 :      maintien à 100% / hôpital Avicenne
    • T2 :      maintien à 100% / hôpital de Nanterre (Victor Basch), Foch (Suresnes) et Gabriel Péri (secteur Colombes)
    • T3a :    3 trains sur 4 (20 minutes) / hôpital européen Georges Pompidou et Trousseau
    • T3b :    3 trains sur 4 (20 minutes) / hôpital Robert Debré, Bichat et Trousseau
    • T5 :      1 train sur 2 (30 minutes)
    • T6 :      3 trains sur 4 (20 minutes) / hôpital Béclère
    • T7 :      1 train sur 2 (30 minutes)
    • T8 :      3 trains sur 4 (20 minutes)