Artistes

Chris Brown est accusé de plagiat avec le clip « Wobble Up » ! (Vidéo)

23 mai 2019 à 09h50 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Chris Brown

Le clip « Wobble Up » de Chris Brown feat. Nicki Minaj & G-Eazy a été inspiré des travaux de plusieurs artistes. Images à l’appui, ces derniers accusent le chanteur de plagiat.

Le 20 mai dernier, Chris Brown a présenté son nouveau single : Wobble Up en collaboration avec Nicki Minaj et G-Eazy. Un titre résonnant déjà comme un des tubes de l’été 2019. Dans la foulée, le chanteur de 30 ans originaire de Virginie (États-Unis) a également levé le voile sur un clip coloré et très subjectif dans lequel il use d’objets du quotidien pour représenter des parties du corps (vidéo ci-dessous). Un visuel original validé par de nombreux fans. D’ailleurs, en seulement 48 heures, le clip a atteint les 7 millions de vues sur Youtube.

Mais depuis quelques heures, Chris Brown est pointé du doigt par plusieurs artistes affirmant qu'il s’est inspiré, voire même a littéralement copié leurs œuvres sans en demander la permission. Marius Sperlich, Tony Futura, Vanessa McKeown et Catherine Losing se sont donc emparés de leurs réseaux sociaux, et notamment d’Instagram pour prouver leurs dires. Sur une série de photos (médias ci-après), ils comparent leurs travaux réalisés en 2018 avec le clip de Chris Brown sorti en 2019 : le citron arborant un piercing et représentant un sein, l’île déserte représentant des fesses bombées ou encore le minuteur représentant un téton. Des preuves accablantes ! 

« Apparemment, mon travail a été copié par le réalisateur du nouveau clip de Chris Brown, Nicki Minaj et G-Eazy, sans permission et sans crédit (…). Les crédits sont les seuls moyens de faire connaître notre travail. Les crédits sauvent la créativité », s’exclame Tony Futura, furieux. De son côté, Marius Sperlich déplore : « La propriété intellectuelle doit être protégée. Maintenant qu’internet et les réseaux sociaux prolifèrent, nous devons nous assurer que les sources soient toujours mentionnées dès le lancement. Malheureusement, cela n’arrive pas tout le temps. De nos jours, c’est tellement facile de copier. Pour beaucoup de gens, internet est juste une source ouverte et gratuite de concepts, idées et contenus. Tout le monde se moque de la créativité, des idées originales et des crédits (…). Nous n’allons plus laisser passer cela ! ». Ces artistes sont soutenus par de nombreux internautes. Les équipes de Chris Brown n’ont toutefois pas encore réagi à ses accusations.

Voir cette publication sur Instagram

Apparently my work got copied by the director who made the new @chrisbrownofficial @nickiminaj @g_eazy music video “Wobble Up” - without permission, without credit - along with works of other famous artists like @tonyfutura and @vanessamckeown  #changeindustry For reference: A concept of @tonyfutura got copied, too. (Last two pictures) Intellectual Property has to be protected at any cost! Now that the internet and social media proliferate content instantly. We need to make sure that the creative source is present from first launch. This unfortunately happens offers in the creative industry. Nowadays its very easy to copy things. For many the internet is just an open source of concepts, ideas and free content. Nobody cares about creation, originals and credit anymore. Especially if you are a young and an emerging artist....most cant afford a lawyer for a lawsuit. So most of them remain silent - We won’t stay silent. Thanks for your help.

Une publication partagée par Marius Sperlich (@mariussperlich) le

Voir cette publication sur Instagram

so, apparently my work got copied by the director who made the new @chrisbrownofficial @nickiminaj @g_eazy music video “Wobble Up” - without permission, without credit - along with works of other famous artists like @mariussperlich and @vanessamckeown #changeindustry please tag, comment, repost and help us artists to get press on this. because credit is the only thing that lets people know about our work. credit saves creativity. please help us to spread awareness to all creative fields and the creative industry. #changeindustry quoting @mariussperlich : “intellectual property has to be protected at any cost! now that the internet and social media proliferate content instantly. we need to make sure that the creative source is present from first launch. this unfortunately happens often in the creative industry. nowadays it’s very easy to copy things. for many, the internet is just an open source of concepts, ideas and free content. nobody cares about creation, originals and credit anymore. especially if you’re a young and emerging artist ... most can’t afford a lawyer for a lawsuit. so most of them remain silent - we won’t stay silent.”

Une publication partagée par Tony Futura (@tonyfutura) le