Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Artistes

Booba va-t-il s’installer sur Snapchat ?

05 février 2020 à 22h47 Par Bertrand Loppin
Twitter ou Snapcat... Booba hésite...
Crédit photo : Universal Music

Après avoir été banni d’Instagram, Booba s’est réfugié sur Twitter. Mais, il aurait reçu une proposition d’aide de Snapchat pour ouvrir un compte sur ce réseau social. Va-t-il y répondre positivement ? Les paris sont ouverts.

Vendredi dernier, Instagram décidait de fermer le compte de Booba. Le Duc de Boulogne n’aurait pas respecté les conditions d’utilisation de son compte. Conséquence, Booba se retrouve privé d’un de ses moyens de communication préféré. Impossible pour lui de poster de nouvelles stories et impossible également d’échanger avec ses 4,6 millions d’abonnés de son compte. Booba a bien tenté de rouvrir un compte pirate mais, la manœuvre a vite été découverte et ce nouveau compte a été fermé quelques heures après son ouverture.

Qu’à cela ne tienne, aux grands maux les grand remèdes, Booba aurait décidé de créer son propre réseau social afin de pouvoir ciommuniquer comme il l’entend et sans aucune restriction de liberté. Mais, en attendant que cette solution se concrétise, il a tout simplement  réactivé son compte Twitter. En quelques jours, il a ainsi atteint les 5 millions d’abonnés.

Mais le feuilleton continue. Booba vient de publier un nouveau message dans lequel on apprend qu’il aurait été contacté par les responsables de Snapchat. Ces derniers lui proposeraient d’ouvrir un compte. Si l’on en croit le texte publié par booba, Ils n’ont pas hésité à lui offrir leur aide pour créer ce compte et le faire fonctionner.

Du coup une question se pose : Que va bien pouvoir faire Booba ? Pour l’instant, mystère. Toutefois, dans une nouvelle vidéo, il a demandé son avis à sa fille Luna. Contre toute attente, celle-ci semble préférer qu’il opte pour Twitter. Va-t-il suivre son avis ? Ou en est le réseau social qu’il entend créer ? On n’a pas encore fini d’entendre parler de cette histoire…