Artistes

Booba : fusillade et blessés sur le tournage de son dernier clip !

21 août 2019 à 09h55 Par A.L.
Fusillade sur le clip : trois blessés dont un par balle
Crédit photo : Booba

Tandis que la toile ne parle que de son combat prévu avec Kaaris, Booba et les participants du tournage de son dernier clip ont été attaqués par une vingtaine d’individus armés.

Entre deux vols pour Miami et des photos Instagram à n'en plus finir sur son futur combat avec Kaaris, retour au bercail pour Booba. En effet, le duc de Boulogne était ce lundi 19 août sur ses terres, à Nanterre, pour le tournage de son prochain clip. Les habitants du quartier Pablo Picasso ont eu la surprise de le voir débarquer accompagné d’une ruée de fans et d’un service d’ordre conséquent. Selon le journal Le Parisien, Booba et sa team ont investit les lieux dès 22h00 pour les besoins du tournage d’un clip. Il semblerait que les images tournées hier soir illustreront son dernier morceau Le Glaive, un titre qu’il a sorti le 1eraoût dernier. Ce titre avait fait pas mal parler de lui puisque Booba n’avait pas hésité à lancer une véritable déclaration de guerre à Damso. Au programme de ce clip ? Sans surprise, la thématique du combat chère à Booba ! Plusieurs témoins ont pu constater qu’un ring lumineux et fluorescent avait été installé, le boxeur Bilel Jkitou a également été aperçu avant que le tournage ne dégénère...

Fusillade sur le clip : trois blessés dont un par balle

Le tournage du clip qui se tenait dans un entrepôt désaffecté à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a été interrompu dans la nuit de mardi à mercredi, vers minuit, lorsqu'une vingtaine d’individus armés a fait irruption dans l’entrepôt. Ils ont passé à tabac plusieurs participants au tournage et ont tiré plusieurs coups de feu. Le réalisateur du clip et deux autres personnes ont été blessées, mais leurs jours ne sont pas en danger, rapporte Le Parisien. L'une d'entre elles a toutefois dû être hospitalisée, après avoir été criblée de balles. De son côté, Booba est sain et sauf car il n'était plus présent sur les lieux au moment où ses ennemis ont fait irruption. Il avait déjà quitté le tournage quelques minutes avant. Une enquête est ouverte.