Artistes

Booba a lancé sa déclaration de guerre à Damso

16 juillet 2019 à 17h24 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Booba

Booba a mis en ligne « Freestyle pirate », un morceau inédit dans lequel il s’en prend à Damso. Au delà d’un simple tacle, c’est une véritable déclaration de guerre qu’il vient de lui lancer. Les deux artistes sont en froid depuis déjà plus d’un an.

Le vent se lève, le ciel se couvre, et la tempête s’annonce… Booba vient de passer en mode « énervé » et il le fait savoir. Il a publié sur Instagram un extrait d’un frestyle totalement inédit intitulé « Freestyle Pirate ». Dans cet extrait d’une durée d’environ une minute, il s’adresse directement à Damso. Il annonce également qu’il sera sa prochaine cible prioritaire. Plus qu’un tacle, ce frestyle sonne comme une véritable déclaration de guerre  Pour que son message soit bien clair et pour que tout le monde décrypter son contenu, Booba publie en légende les paroles écrites en plus de la version audio.

Voir cette publication sur Instagram

Ne crois tu pas qu’je sais c’que j’fais tellement longtemps que j’fais la guerre, le prochain c’est Damso m’fais pas jurer la vie d’ma mère. Chacun sa croix chacun sa Elvira, la paix s’ra toute nouvelle peut être qu’on l’appréciera je crois en dieu à ma manière sûrement pas Jésus qui me guide un demi-siècle qu’j’suis au pouvoir peut on parler de génocide, tu préfères le raconter moi je préfère le vivre j’ai du réécrire tous ces livres j’dois faire le plein pour faire le vide, 9.2 c’est l’élite pas dur d’écouler tous ces litres, je n’s’rai jamais un mythe j’ai bien griffoné tous ces titres, liasses de billets si hautes wallaye bilaye j’perd l’équilibre sur écoute à droite à gauche j’ai du faire sauter toutes les lignes elle m’a cherché dans tout l’étage elle a frappé à toutes les suites, y a qu’Didier qu’on aime pas j’passe le salam à toute l’équipe. 🏴☠️

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

 

Pour rappel, le conflit entre Damso et Boboa n’est pas neuf. Les deux artistes sont en froid depuis 2018. Damso avait claqué la porte du label 92i et avait décidé de voler de ses propres ailes. Pour Booba, cette décision est une véritable trahison. Son label avait publié ses trois premiers albums : « Batterie faible » en 2016, « Ipséité » en 2017 et « Lithopédion » en 2018. Tout récemment, Booba avait déjà épinglé Damso à propos de lyrics où il s’en prenait aux maisons de disques. Sur le morceau « Tricheur », dans lequel il apparait en featuring avec Nekfeu, il déclarait : « Les maisons de disques sont des salopes / c’est pour ça qu’elles font des avances / je ferai pas 2 fois la même erreur ». Booba s’était senti visé et avait répliqué. Il avait même accusé Nekfeu de « clash par association » du fait d’avoir collaboré avec Damso et de l’avoir laissé l’attaquer.