Allez-vous changer de comportement au travail après le confinement ?

6 avril 2020 à 8h19 par Mikaà«l Livret

La bise au travail a du souci à se faire. La crise du coronavirus devrait profondément changer nos habitudes envers nos collègues. Une enquête montre que beaucoup de choses risquent de ne plus être comme avant après le confinement.

SWIGG
Une étude montre que les habitudes risquent de changer.
Crédit: Pixnio

La politesse pourrait en prendre un coup. Vous la/le connaissez bien. Ce collègue qui ne dit pas bonjour, ne serre pas la main et ne claque pas la bise à son entrée dans l’open space chaque matin. Ce sera peut-être bien la norme désormais. La plateforme de recrutement par l’intérim, Qapa, a mené l’enquête*.

On apprend ainsi que 63% des Français pensent que cette crise sanitaire va profondément changer nos habitudes au travail. Sept Français sur 10 assurent qu’ils ne feront plus la bise aux collègues pour les saluer. 34% ne le faisaient déjà pas avant le coronavirus.

Bonne nouvelle toutefois pour la politesse, la poignée de main fait de la résistance. La moitié des salariés interrogés envisagent de continuer à serrer des pinces pour dire bonjour. Ce qui ne pose aucun problème, tant que les gestes barrières et d’hygiènes sont appliqués !

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 31 mars et 3 avril 2020 auprès de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs sur QAPA. Parmi ces personnes interrogées, 52% d'entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

 

I