Artistes

A$AP Rocky : les autorités américaines se mêlent de sa détention en Suède

16 juillet 2019 à 18h30 Par A.L.
Crédit photo : A$AP Rocky

Si les fans d’A$AP Rocky se sont mobilisés pour obtenir sa remise en liberté en lançant une pétition, les autorités américaines viennent de réagir, évoquant leur "inquiétude".

Depuis le 30 juin dernier, A$AP Rocky est tombé dans les griffes de la justice suédoise. En garde à vue, il a ensuite été placé en détention provisoire suite à une rixe qui s’est déroulée dans les rues de Stockholm. Alors qu'il passait quelques jours en Suède pour un festival, le rappeur américain originaire de New York a complètement perdu le contrôle de lui-même lors d'une balade. En effet, deux jeunes auraient eu une altercation avec la star quelques minutes auparavant dans un restaurant de la capitale suédoise pour une histoire d'écouteurs brisés. Les deux hommes ont donc suivi A$AP Rocky, tout en le menaçant de prévenir la police. Une jeune femme est ensuite arrivée pendant l'altercation afin de dénoncer l'attitude des deux individus qui l'auraient agressée sexuellement. Un geste qui aurait donc poussé "Flacko" et ses amis à donner une leçon aux deux agresseurs présumés. Si son avocat a décidé de faire appel de la décision prononçant son incarcération, la cour suprême de Suède a rejeté cette demande. A$AP Rocky restera donc en prison tout le temps de l’enquête pour une durée indéterminée qui ne devrait néanmoins pas excéder 15 jours. 

Les fans se mobilisent, le gourvenement américain suit le mouvement

Face à cette situation, les fans se sont mobilisés en masse. Une pétition en ligne explique ainsi qu’A$AP Rocky a agi en état de légitime défense et souligne qu’il est actuellement détenu dans des conditions inhumaines. Ces conditions de détention violeraient ses droits. Lancée depuis quelques jours, la pétition baptisée #JusticeForRocky connaît un succès grandissant. Le nombre de signatures ne cesse d’augmenter avec plus de 595.000 signataires à l'heure actuelle.

Très médiatisée aux États-Unis, la détention du rappeur semble se faire dans des conditions lamentables. D'après le site américain TMZ, A$AP Rocky serait enfermé dans une pièce sans lit, munie d'un seul tapis de sol pour dormir. Ses repas seraient immangeables. De plus, il serait obligé de cohabiter avec un détenu atteint de troubles mentaux qui passerait son temps à se taper la tête contre les parois de sa cellule et à jeter ses excréments… Ces affirmations, en partie confirmées par un responsable du consulat des États-Unis, a poussé le Secrétaire d’État Mike Pompeo à se mêler de l’affaire par le biais d’un porte-parole. "Certains faits entourant l’arrestation et la détention sont problématiques. Nous attendons de tous les gouvernements, y compris la Suède, qu’ils traitent les citoyens américains de manière juste et avec respect. Nous espérons voir A$AP Rocky et ses collègues en tournée et retrouver ses proches et sa famille très bientôt", peut-on lire dans un communiqué publié par le gouvernement américain.

En prison depuis le 4 juillet dernier, l'artiste âgé de 30 ans peut également compter sur le soutiens des chanteurs Justin Bieber, Shawn Mendes ou encore Nicky Minaj. Du côté de la justice, les procureurs suédois ont jusqu’à vendredi 19 juillet pour décider de poursuivre ou non le rappeur. Ils pourront aussi demander une poursuite de l’enquête, qui devra être validée par un tribunal suédois.