Musique

6ix9ine : sa condamnation ajournée dans son affaire d’agression sexuelle

06 décembre 2018 à 16h33 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : 6ix9ine

6ix9ine a été condamné pour agression sexuelle d’une jeune fille mineure. Contre toute attente, il n’aura pas à exécuter sa peine. L’affaire a été classée. Explication…

En ce moment, les bonnes nouvelles sont rares pour 6ix9ine. Pourtant, contre toute attente, l’affaire dans laquelle il était poursuivi pour agression envers une jeune fille mineure vient d’être classée. Dans cette affaire, 6ix9ine était poursuivi suite à une vidéo le montrant en train de simuler un acte de pénétration et de mettre des claques sur les fesses d’une jeune fille âgée de 13 ans. Les faits d’étaient déroulés en février 2015. Cette vidéo avait été postée sur Instagram. 6ix9ine l’avait ensuite repostée sur son propre compte.

Lors de son passage devant un juge, 6ix9ine avait finalement reconnu les faits et plaidé coupable. Il s’était également engagé à ne pas dégrader l’image des femmes dans ses clips, à passer le General Educational Development, l’équivalent du bac aux Etats Unis, à adresser une lettre d’excuses à la victime et à consulter un spécialiste pour se soigner. Le verdict avait ensuite été rendu en octobre 2017. Il avait écopé d’une peine de 1 000 heures de travaux d’intérêt général et de quatre années de probation.

Aujourd’hui, on apprend que 6ixIne échappe aux quatre années de probation et à 1000 heures de travail d’intérêt général. Il ne s’agit pas d’une relaxe. L’exécution de sa peine est simplement suspendue. En effet, cette condamnation a été prononcée par un tribunal New Yorkais alors que 6ix9ine est désormais poursuivi par la justice fédérale pour, entre autres, trafic de drogue, possession illégale d’armes à feu et racket dans le cadre d’un gang. Dans la législation américaine, c’est la justice fédérale qui prime. L’état de New York ne peut donc plus rien contre lui. L’affaire est considérée comme classée. Pour autant, 6ix9ine a encore du souci à se faire. Il risque plus que jamais une peine de 32 ans de prison pour son nouveau procès qui doit s’ouvrir dans neuf mois...