Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

WhatsApp part en guerre contre les « fake news »

22 janvier 2019 à 10h54 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Wikimedia Commons

Pour lutter contre la diffusion de « fake news » que l’on peut traduire par fausses informations, WhatsApp limite le partage de messages.

La filiale de Facebook l’a annoncé lundi ; toutes les personnes qui utilisent la dernière version de WhatsApp voient leur partage de messages limité à 5 personnes ou groupe de personnes au lieu de 20 auparavant.

L’idée est donc de réduire la propagation de rumeurs et de fausses informations à trop grande échelle. La limitation était déjà en test depuis juillet 2018 en Inde.

Il faut dire que dans le pays, la diffusion de fake news via WhatsApp avait tourné au drame. En effet, en raison de fausses rumeurs véhiculées, au moins 25 personnes ont été tuées par des foules en colère.

La limitation de ces rumeurs est le seul moyen dont dispose WhatsApp pour essayer de les contenir. Car les messages étant privés et cryptés, il est difficile voire impossible de savoir ce qu’ils contiennent et donc de les contrôler.