Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Vers une nouvelle augmentation des tarifs dans les transports parisiens

20 juin 2017 à 22h10 Par Bertrand LOPPIN

Circuler en transport en commun en ile de France va coûter plus cher. Le conseil d'administration du Syndicat des transports d'Ile de France votera une hausse moyenne de 2,5% des tarifs le 28 juin. Cette hausse entrera en vigueur à parti du 1er aout.

L’idée était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines. Elle va finalement se concrétiser, vous allez payer plus cher pour utiliser les transports en commun en ile de France et cela dès le 1er Aout prochain. Concrètement la décision sera prise par le conseil d’administration du syndicat des transports d’Ile de France. Tout d’abord, le prix du pass Navigo augmentera de 3%. Il s’élèvera à 75,20 Euros. Aujourd’hui, son prix est de 73 euros. Le pass Navigo avait déjà subi une augmentation de 3 Euros en 2015. A l’origine le prix du pass était fixé au tarif unique de 70 euros.

En revanche, il y a tout de même une bonne nouvelle. Le prix du ticket de métro à l’unité n’augmentera pas. Il restera fixer à 1,90 Euros. Pour autant, le prix du carnet de métro coutera 40 centimes de plus pour atteindre 14,90 Euros.

Tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne. Le Stif devait accorder un petit cadeau aux personnes résidant en grande couronne. Le prix des billets « origines destination » supérieur à 7 euros devraient être geler. Il devrait également être prévu de créer une version grande banlieue du ticket Mobilis. Actuellement, ce ticket est valable une journée durant laquelle le nombre de trajet zone 1 et 2 est illimité. A l’avenir, le tarif de ce forfait jour serait de 7 Euros pour deux zones et de 10 Euros pour trois zones.

Bien évidemment, cette hausse des tarifs déclenche une vague de contestation et ce n’est pas les distributions de bouteilles d’eau dans les trains actuellement assurée par des agents SNCF face à la canicule qui vont faire passer la pilule. Bon nombre d’usagers ne la comprennent pas. Le service rendu ne s’est pas vraiment amélioré ces derniers mois. Les opposant de Valérie Pécresse accuse la présidente de la région et du STIF de ne pas respecter sa promesse de ne pas toucher au pass Navigo. Ils soulignent également une atteinte au pouvoir d’achat des franciliens. Ils dénoncent enfin, une mesure qui entrera en vigueur en plein mois d’aout durant les vacances d’été.

De son côté l’entourage de Valérie Pécresse précise que la hausse globale des tarifs ne sera que de 2,5% alors qu’initialement, elle aurait dû être de 3%. Il ajoute également que cette hausse des tarifs est justifié ». Elle servira à fiancer plusieurs investissements à venir : des nouvelles commandes de trains, des renforts d’offre sur les bus et le déploiement du plan vélo.

Bertrand LOPPIN