Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Vente de drogue : « Dealers et clients n'avaient pas l'attestation », la phrase maladroite d’un préfet buzz sur la toile (vidéo)

16 novembre 2020 à 14h50 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Le préfet des Bouches-du-Rhône est devenu la cible préférée des internautes, depuis qu'il a expliqué à la télévision que des dealers et acheteurs de drogue de son département avaient été contrôlés sans attestation de déplacement, pendant ce second confinement.

Emmanuel Barbe, le préfet de police des Bouches-du-Rhône, tournera désormais 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Lors d'un passage télévisé en duplex sur BFMTV, le politicien, qui présentait le dispositif de contrôle renforcé des mesures de reconfinement voulu par le ministère de l'Intérieur, a lancé une phrase maladroite qui entraîne aujourd'hui des railleries sur les réseaux sociaux. "Globalement, tous ceux de bonne foi ont bien compris les règles et les appliquent facilement", a-t-il débuté au micro de la chaîne d'info. Jusqu'ici tout va bien... "J'étais hier sur des contrôles dans des endroits où on vend de la drogue, personne parmi les acheteurs et à plus forte raison parmi les vendeurs n'avait d'attestation. Vous voyez donc que le système est bien compris", a-t-il malheureusement déclaré juste après, provoquant l'hilarité des internautes.

Les internautes se moquent

Que cela signifie-t-il ? Les trafiquants de drogues peuvent remplir une attestation pour être en règle ? Quoiqu'il en soit, les moqueries allaient bon train sur Twitter ce samedi après-midi. "En 2020, il est donc pire de sortir sans son attestation que de vendre de la drogue", s'est indigné le sénateur communiste des Bouches-du-Rhône Jeremy Bacchi. "Procédure pénale pour des stups : long et coûteux pour le budget de l'État pour une issue relative en termes d'efficacité. Chasse aux attestations : 135 balles cash d'un coup. La start-up nation a toujours le sens des affaires", a écrit un autre internaute sur Twitter. Le préfet ne s'est pas encore exprimé quant à cette jolie bourde !