Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Vacances, écoles, sorties... Ce qu'il faut retenir de l'intervention du Premier ministre

28 mai 2020 à 18h27 Par CC
La France passe en trois couleurs.
Crédit photo : AFP/Philippe LOPEZ

Le Premier ministre s'est exprimé pendant plus d'une heure pour dévoiler cette seconde phase du déconfinement. Un coup d'accélérateur imprévu avec la réouverture des établissements scolaires et celle des cinémas, des cafés et des restaurants.
La France passe au vert à l'exception de l'Île-de-France qui vire à l'orange avec le Val-d'Oise qui reste en rouge, tout comme Mayotte.

«Nous allons surveiller avec une vigilance particulière les départements d'Île-de-France, la Guyane et Mayotte, où le virus circule plus qu’ailleurs», a déclaré le Premier ministre au début de sa longue allocution. «Dans les départements orange, le déconfinement sera un peu plus prudent que dans le reste du territoire dans les trois semaines qui viennent. Au cours de cette phase 2, la liberté va redevenir la règle et l'interdiction constituera l'exception.»

Vie Quotidienne 

Les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits dans l'espace public

Les discothèques et les salles de jeux seront fermées, tout comme les stades et les hippodromes. Enfin, les sport de contact ne pourront pas reprendre avant le 21 juin. Les sportifs professionnels pourront néanmoins reprendre l'entraînement la semaine prochaine.

Les piscines, salles de sports et gymnases, fermés depuis le début du confinement, vont rouvrir dès le 2 juin en zone verte, et le 22 juin dans les zones orange, a annoncé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe.

Les musées et les monuments seront rouverts "à travers le territoire" à partir du 2 juin et le port du masque y sera obligatoire, a annoncé jeudi le Premier ministre parmi les mesures d'assouplissement des restrictions rendues possibles par le ralentissement de l'épidémie de Covid-19. 

"Dans les zones vertes, les salles de spectacle et les théâtres vont ouvrir à compter du 2 juin", a ajouté Edouard Philippe, en précisant que le port du masque sera obligatoire et que "les règles de distanciation physique devront y être respectées".

Les cafés, bars et restaurants pourront rouvrir le 2 juin

Mais seules les terrasses seront rouvertes dans les zones orange. Les tables pourront accueillir dix personnes maximum. Une distance d'un mètre séparant chaque table. Le port du masque sera obligatoire pour le personnel et les clients lorsqu'ils se déplaceront, on ne portera donc pas de masque à table.

La consommation debout au bar restant interdite.

Vacances

Plus de limitation à 100 kilomètres. Les déplacements seront libres à partir du 2 juin. Les frontières, elles resteront fermées jusqu'au 15 juin dans l'Europe et hors de l'Europe. A partir du 15 juin, la France est favorable à une réouverture intérieure européenne sans quatorzaine. 

Nous allons nous harmoniser avec nos voisins» a assuré le Premier ministre.

Les villages vacances et les campings rouvrent en zone verte le 2 juin. 

En zone orange, la date est fixée au 22 juin.

«Les enfants pourront être inscrits en camps de vacances en plein air. Il y aura un point le 22 juin pour voir les rassemblements de plus de dix personnes, notamment pour les événements culturels et les stades», a conclu Édouard Philippe. 

Éducation

L'épreuve orale du bac de français est annulée et remplacée par du contrôle continu calculé sur les notes des deux premiers trimestres.

Le ministre de l'Éducation s'est également exprimé à propos de l'accueil dans les établissements scolaires des enfants en situation de handicap. «80% des classes Ulis ont pu rouvrir dans les écoles et dans les collèges. Entre 20 et 50% des élèves ont ainsi pu être accueillis en présence», a précisé le ministre, assurant : «Nous voulons aller plus loin». 

Réouverture de tous les lycées en zone verte.

Avec une priorité pour les lycées professionnels « car c'est là qu'il y a le plus de décrochage et besoins particuliers», a expliqué Jean-Michel Blanquer.

En zone orange, c’est plus compliqué. Les lycées professionnels rouvrent aussi mais pour accueillir en priorité les élèves de terminale et de CAP. 

Les élèves de lycées généraux et technologiques ne sont pas oubliés. Ils seront tous accueillis pour des entretiens en petits groupes d'ici la fin de l’année scolaire.

À partir du 2 juin, les collèges accueilleront tous les niveaux c'est-à-dire les classes de 3e et 4e également pour les départements en zone verte. En zone orange, les établissements accueilleront en priorité les 6e et 5e et «si les conditions matérielles le permettent, les élèves des autres niveaux». 

Toutes les écoles primaires rouvriront progressivement le 2 juin

Personnes vulnérables

Edouard Philippe a également eu un mot pour les Français "ayant des maladies préexistantes, surpoids, diabètes, infection pulmonaires. Et puis aussi les personnes âgées de plus de 65 ans". "Il faut appliquer rigoureusement les gestes barrières, limiter les contacts. Ça ne veut pas dire les interdire mais faire en sorte de faire confiance à l’intelligence de ceux qui se savent fragiles et à la vigilance de ceux qui les entourent", a-t-il déclaré. 

"Pour limiter ces contacts, celles qui travaillent doivent à chaque fois que c'est possible de continuer à télétravailler", a-t-il ajouté, précisant que celles ne le pouvant pas seront toujours indemnisées. 

"Nous avons mis en place un consultation santé et vigilance remboursée à 100% pour ceux qui n'ont pas consulté leur médecin et qui doivent le faire". "Pour ceux qui se posent des questions sur le virus nous avons mis en place le numéro vert, le 0800 130 000, et qui demeurera actif", a-t-il conclu. 

Application Stop Covid

« Il sera possible de télécharger et d'installer cette application à partir du 2 juin » a annoncé Edouard Philippe Très simple d'utilisation elle permettra d'alerter immédiatement quand vous croiserez une personne testée positive et que vous serez resté à moins d'un mètre d'elle pendant au moins 15 minutes. Il faudra alors s'isoler, consulter un médecin et se faire tester».

Le 1er ministre ajoutant que cette application respectera les données personnelles et de vie privée et que nous ne serons jamais géolocalisés, des garanties  validées par la CNIL.