Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Va-t-on dire dieu au clavier azerty ?

09 juin 2017 à 22h40 Par Bertrand LOPPIN

Les claviers d'ordinateur pourraient bientôt changer. Les touches ne sont pas adaptées à nos mains ni à langue française. Les internautes sont appelés à faire un choix entre deux solutions avant le 9 juillet prochain.

Rien ne va plus au royaume des claviers d’ordinateur. En France, les claviers adoptent exclusivement la position de touche azerty. Cette position est une variante de la disposition anglaise qwerty, une position mondialement utilisée. Or, cette position de touche date de la création des premières machines à écrire… au XIXeme siècle… Le principe consistait à éviter les risques de blocage de marteaux de frappe sur le papier. Depuis, nous somme passés à l’ère du numérique, mais rien n’a changé…

En 2015, le ministère de la culture s’est ému de la question et a commandé un rapport. Verdict : Ce rapport critique sévèrement ce fameux clavier position de touche azerty. Il estime que ce type de clavier est mal adapté la langue française. Les guillemets ne sont pas toujours en double chevron. Il n’y a pas de C cédille majuscule. On ne peut pas mettre d’accent sur les voyelles… Autre constatation du rapport : il n’est pas facile d’utilisation. Les claviers azerty ne sont pas tous les mêmes. Les touches @ et le symbole € ne sont pas forcément au même endroit selon les fabriquants…

Résultat, le ministère de la culture vient de charger l’Afnor, l’association française de normalisation, d’élaborer une nouvelle norme de clavier. Cette association a travaillé en collaboration avec des médecins spécialisés dans les pathologies de la main et des linguistes. Ils ont élaboré deux nouveaux types de clavier.

Le clavier position de touche azerty nouveau

Les 26 lettres de l'alphabet et les chiffres ne changent pas de place, contrairement à certains autres signes tels que certaines voyelles accentuées, l'arobase, les accolades… Le point devient accessible sans passer par la touche majuscule, les lettres majuscules peuvent être aisément accentuées et la palette des signes typographiques est élargie. Le sigle arobase est également déplacé sous la lettre A. Cette disposition s'appuie sur les recherches d'une université finlandaise qui a développé une simulation de saisie en intégrant les pratiques d'utilisateurs.

Le clavier avec position de touche bepo

Cette disposition a été spécifiquement pensée pour ne pas se fatiguer les doigts ou les articulations. L'arrangement des touches est basée sur une étude statistique de la langue française. Les lettres les plus fréquentes sont placées sur la rangée de repos ce qui permet de limiter les efforts et donc la fatigue musculaire.

Ces deux versions proposées sont susceptibles d’évoluer, en fonction des contributions d’internautes. Une consultation est ouverte. Les internautes sont également invités à choisir l’un des deux normes : Nouvel azerty ou bepo. Pour cela, il suffit de vous rendre sur le site de dédié avant le 9 juillet prochain. Peut être pourrez vous vous relier dans un avenir proche votre clavier nouvelle génération à Shadow le PC du future

Bertrand LOPPIN