Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Un TGV Strasbourg-Paris déraille, une vingtaine de blessés et le conducteur en urgence absolue

05 mars 2020 à 10h40 Par A.L. et Armelle R.
Un TGV reliant Strasbourg-Paris a déraillé ce jeudi 5 mars.
Crédit photo : Pixabay

La motrice d'un TGV reliant Strasbourg à Paris a déraillé ce jeudi 5 mars vers 7h30 à hauteur d'Ingenheim, à une trentaine de kilomètres au nord de Strasbourg, dans le Bas-Rhin. Le conducteur est très grièvement blessé, vingt autres personnes sont en urgence relative.

Un terrible accident est survenu sur la ligne Paris-Strasbourg du réseau SNCF, ce jeudi 5 mars vers 7h30. Un TGV transportant 350 personnes a déraillé, entre Ingenheim et Saessolsheim, dans le Bas-Rhin. Si selon la SNCF, l'accident est dû à l'affaissement d'un talus que le train est venu percuter, la motrice et les quatre premières voitures sont sorties des rails. 

Source : D.R.

La préfecture du Grand-Est a publié un premier bilan officiel qui fait actuellement état d'une personne en urgence absolue, le conducteur du TGV "grièvement blessé" qui a été évacué par hélicoptère, et de 20 autres blessés en urgence relative.

Interrogé par BFMTV, un passager à bord du train a expliqué que l'accident aurait eu lieu environ 20 minutes après le départ du TGV. "On a senti l'impact et d'un seul coup, on a senti que le train était dans les graviers. Pendant de longues secondes, il a ralenti en se couchant un peu sur le côté", a confié le voyageur. "Il y a des personnes qui ont du mal à s'en remettre, qui sont un peu en pleurs, qui ont mal dans le dos", a-t-il précisé. Si le train a déraillé, il est tout de même resté sur ses roues car le conducteur a en effet eu le temps d'actionner le freinage d'urgence , selon des informations obtenues par BFMTV auprès de la gendarmerie. Le trafic du réseau TGV entre Strasbourg et Paris est dérouté sur la ligne classique Vendenheim-Baudrecourt.

Pour rappel, le 14 novembre 2015, le déraillement d'une rame d'essai près d'Eckwersheim, une commune du Bas-Rhin, avait déjà fait 11 morts et 42 blessés. Si l'enquête interne de la SNCF avait révélé une entrée en courbe à une vitesse de 265 km/h, supérieure à la vitesse de renversement, un rapport des experts judiciaires datant de 2017 écartait l'hypothèse d'un déraillement causé uniquement par une erreur de conduite.