Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Un porte-clés connecté pour surveiller les élèves d’un lycée parisien

24 juillet 2018 à 12h30 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Pixabay

Les élèves du collège lycée privé parisien Rocroy Saint Vincent de Paul devront être équipés à partir de la rentrée de septembre d’un porte-clés connecté qui traquera leur absence. La mesure provoque un tollé. Une pétition a même été lancée.

Il y a des établissements scolaires dans lesquels il n’est pas question de plaisanter avec la question de l’absentéisme. Il semble en être ainsi au collège lycée Rocroy Saint Vincent de Paul, un établissement privé sous contrat avec l’état situé dans le 10eme arrondissement de Paris. Dans la torpeur estivale, les élèves de cet établissement ont eu la surprise de découvrir dans le nouveau règlement intérieur pour la rentrée 2018-2019 une disposition qui les a fait bondir.

La direction de cet établissement leur attribuera lors de la rentée un porte-clés connecté. Cette petite merveille technologique va permettre de les géolocaliser. Ainsi on pourra savoir où il se trouve dans l’établissement, en classe, au CDI ou hors de l’établissement… Chaque élève devra avoir ce porte-clefs sur lui. Tout oubli entrainera une sanction. La perte du porte-clés sera facturé 10 €. 

Bien évidemment, cette nouvelle disposition du règlement intérieur a été fraichement accueillie par les intéressés. Elle a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Une pétition a même été lancée. Elle a recueilli en deux jours plus de 3500 signatures. Elèves et parents d’élèves s’interrogent sur cette mesure qui représentent pour eux une atteinte à la vie privée et qui donne l’impression que l’établissement les considèrent comme des objets.

Face au tollé, la direction a publié une longue lettre d’explication sur le site de l’établissement avec une documentation détaillée sur le dispositif. Elle précise que les élèves ne sont pas géolcalisés. Le Bluetooth ne s’active que lorsque l’enseignant fait l’appel et s’éteint ensuite automatiquement. Seuls les enseignants peuvent s’assurer de la présence de leurs élèves dans un périmètre défini, et dans le cadre de leurs heures de cours.